CERN LHC et Dan Brown

Il faut reconnaître le génie de Dan Brown. Il a su, voilà plus de cinq ans en arrière, décrire parfaitement le rôle du LHC du CERN dans son roman « Anges et démons ». Non seulement il décrit le but et les fonctions du LHC, mais il donne aussi des chiffres très précis comme le diamètre du LHC de huit kilomètres ainsi que sa circonférence de vingt sept kilomètres. La description des lieux, très précise doit être vraie avec le passage du grand savant Georges Charpak, comme clin d’oeil dans un grand roman, un seul nom contemporain a reçu ce privilège.
Le CERN et son LHC. Il s’agit d’un endroit réalisé par l’homme, entouré d’interrogations diverses et de stupéfaction devant quelque chose d’énorme  pour percer les plus grands mystères de l’existence des hommes et de la pensée.

Juste pour dire que cet écrivain est talentueux contrairement à ce qu’en disent des critiques véhéments et aigris et certains auteurs qui se croient beaucoup plus talentueux que lui parce qu’ils ont écrit un gros livre, avec leur air hautain et tout simplement jaloux. Dan Brown a su inclure des données précises, réelles contemporaines ou de temps anciens dans tous ses romans « Anges et démons » – « Da vinci code » – « Deception point » et cela déplait à ceux qui sont malades de son succès.

W. V.

Une réponse à “CERN LHC et Dan Brown”

  1. 1 03 2014
    jaclyn (14:19:56) :

    Je suis d’accord avec vous

    Dernière publication sur Pas de nouvelles bonnes nouvelles : Une secrétaire en péril (Episode 12: Réflexions)

Laisser un commentaire




Lusopholie |
Projet Vladikite,cosmos, as... |
Si c'est ailleurs ,c'est ici. |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Critica
| Dolunay
| "Le Dernier Carré"