Catherine ZOUBTCHENKO peintre

29032019

Et quel peintre ! Allez consulter les sites qui regroupent ses œuvres, elle est connue, elle est cotée par les grands spécialistes, elle est passionnante, tout ce qu’elle a accompli est simplement beau. Ce sont souvent des réalisations géométriques dont les explications sont complexes mais ça c’est le secret de ces peintres qui ont hérité des grands concepteurs de nouveaux genres des deux siècles passés. Katia Zoubtchenko a fait aussi du figuratif impressionnisme « femme » assise » et autres. Pour revenir à ses techniques il faut mentionner que les écoles d’art où elle a étudié ont été la base de ce qu’elle est devenue. Élève, muse et compagne d’Anré Lanskoy elle a enrichi sa technique et son savoir. Il lui avait appris non seulement à maîtriser les couleurs mais aussi les assembler de telle sorte que leur combinaison puisse inspirer et donner une explication équilibrée dans une ambiance appropriée, triste, mélancolique bien souvent due à son origine russe de temps très mouvementés et dramatiques, mais aussi l’éclatement de la beauté exubérante dans la joie, l’interrogation des raisons de la vie avec son regard inquiet que nous lui connaissons. La construction de son style a indéniablement impacté l’ère moderne, le vingtième siècle avec ses interrogations, les constatations et le modernisme dans lequel on peut aisément trouver des usines, ateliers et chaînes de transmission.

Les couleurs sont certainement ce qui la caractérise le plus, elle sait les associer même si elles sont contradictoires elles donnent l’ambiance et l’explication. Souvent les couleurs restent dans des dominantes avec une multitude de nuances dans les tons et ne bousculent pas le thème qu’elle propose – lorsque les couleurs essentielles s’affrontent, c’est qui’il y a une raison. La raison est soit naturelle, soit imposée et parfois elle peut être entourée afin de bien marquer des limites compréhensives comme l’ont fait les plus grands impressionnistes. Ce qui est simplement joli dans ses compositions, c’est que l’idée principale que Katia développe se trouve au centre de sa composition et le pourtours est contrasté par des nuances pastelles claires qui invitent à la concentration sur le sujet. Ceux qui comme moi la connaissent, combien de fois pendant deux décennies ne nous étions pas arrêtés devant ses « émaux » à la station de métro ligne « 1″ de Franklin Roosevelt pour admirer deux de ses premières œuvres chatoyantes de couleurs, le coq et une autre.

La vie de Catherine Zoubtchenko est riche d’émotions et de passions. Elle avait quitté avec sa mère la Russie soviétique alors qu’elle n’avait que huit ans, Léningrad. Elle a grandi à Paris et la région parisienne, puis étudiante elle a connu comme tous ces peintres qui ont apporté quelque chose de nouveau et d’extraordinaire pour l’art à Montparnasse. Française d’origine russe sa notoriété est internationale, elle a exposé ses œuvres dans de nombreux pays, un pays a dû la bouleverser c’est lors de son exposition en Russie, je vous dirai la ville plus tard (Saint-Petersbourg sa ville natale ou Moscou).

Ceux que les couleurs passionnent ainsi que les collectionneurs spécialisés dans les peintres français de Montparnasse peuvent s’adresser à la salle Drouot et d’autres.

Wladimir Vostrikov

 

https://www.google.com/search?rlz=1C1CHBF_frFR783FR783&biw=804&bih=472&q=catherine+zoubtchenko+peintre&tbm=isch&source=univ&sa=X&ved=2ahUKEwjhzvnw_KfhAhUJAmMBHarAA14QsAR6BAgJEAE




Sublime chanson, écoutez seulement !

25022019

Ecouter, une mélodie transcendante étonnante par un compositeur génie de son temps devenue chanson folklorique russe. Alexander Cruze interprète cette merveille avec « Le nouveau Chœur de l’Armée Russe » qui fait suite au « Chœur de l’Armée Rouge de Boris Alexandrov » toujours du même style. Une grande partie des artistes a péri dans le crash horrible du Tupolev-154 le 25 décembre 2016 dans la Mer Noire. L’avion partait de Sotchi.

 

Le disque dvd est splendide. Il y aura toujours des critiques. L’interprète et sa chanson, une véritable merveille musicale, harmonie, mélodie, rythme et la merveilleuse voix de ALEXANDER CRUZE  et le chef d’orchestre GUENNADY SACHENYOUK. Accompagnement voix et instruments fantastiques comme avant.

Огромное спасибо Вам всем, Дирижеру, артистам. Вы сумели создать сново атмосферу предыдущего исторического Ансамбля Бориса Александрова – Пляски и Хор Красноармейцев. Спасибо за Вашу великалепную работу, с Вами продолжается чудо.




les corbeaux très intelligents

10012019

 

mignon comme tout !




retour sur l’origine de l’univers, encore une fois

10102018

L’ORIGINE  DE  L’UNIVERS, faut-il tout repenser… et si vous reprenez ma réflexion, ne la prenez pas à votre propre compte, mentionnez moi.

Les physiciens pensent que l’origine de l’univers provient de quelque chose d’extrêmement petit, condensé, avec une chaleur et une énergie inimaginable. Une nébuleuse de masse et de gaz, non, un superamas galactique, non. Une galaxie, non plus, une étoile, non plus, un astre quelconque non plus, une masse vagabonde, non, une roche, non, un gaz, non plus, une molécule, mais non, alors un atome, non, un proton – non pas un proton, un neutron – pas tout à fait, un quark oui peut-être, mais quel quark ? Un « up » ou un « down » ? Il n’y avait absolument rien, même pas le vide, rien n’existait, mais il y avait donc quelque chose dans rien, oui mais dans le rien, il y avait supposent les physiciens un quark qui avait été le début de tout un processus, alors, up ou down… jouons sur les signes mathématiques cela semble plus logique, alors « down » soit-il – tout seul, mais comme il avait une énergie incommensurable, une chaleur incommensurable aussi, peut-être s’est-il divisé en deux, puis en une multitude qui pesait le poids de l’univers tout entier. Ne supportant plus cette solitude uniforme dense et chaude, les down ont créé instantanément, en une fraction de milliardième de seconde un quark « up », puis un nombre incommensurable aussi de quarks « up ». Dans la mélasse ionisée, donc dépourvue de tout électron le processus aurait duré 380 000 années – quarks down et quarks up formant la fournaise la plus chaude ayant jamais existé et qui à force de friction n’a abouti qu’à la suite logique des événements, il fallait une colle liant certaine partie de la mélasse qui commençaient à se rafraîchir d’un millionième de degré et cette colle a été le « boson de Higgs ». A partir de cet instant le processus se généralise instantanément et la mélasse explose dans tous les sens de la géométrie euclidienne ainsi créée elle-même. Un petit écart et de nouveaux éléments viennent se réaliser, on les appellent les « protons » ils se mêlent à des neutrons, les électrons sont forcés d’apparaître à leur tout à cause de ce bouillonnement et se dirigent où bon leurs semble, et se crée le début de la matière initiale la plus simple qui puisse exister à cet instant précis, mais en même temps lui fait face « l’antimatière » – C’est le combat entre matière naissante d’hydrogène et anti-matière naissante, d’anti-hydrogène – des flopées d’anti-matière sont éjectées dans un espace qu’elles réalisent à l’écart tandis que la matière domine et éloigne l’anti-matière qui a déjà fait beaucoup de « dégâts » dans le sens où elle a annihilé de la matière en très grandes quantités. L’anti-matière s’est dirigée vers d’autres phénomènes comme la résurgence d’un trou noir ou un univers parallèle. De nombreux astrophysiciens n’y croient pas aux univers parallèles, d’autres y croient mais là encore la question serait d’expliquer d’où provient chacun de ces univers parallèles. La « soupe primordiale » comme l’appellent les astrophysiciens commence très vite à se complexifier, c’est-à-dire commence la nucléosynthèse et de nouveaux éléments apparaissent qui viennent enrichir l’élément originel le plus léger et le plus simple, l’hydrogène – chaque neutron combiné crée un nouvel élément, l’hélium, le béryllium etc. jusqu’à la quasi-totalité de ce que nous connaissons. L’évolution du cosmos, l’évolution au sein de notre système planétaire et de notre planète, telle qu’elle était, c’est-à-dire belle, très belle jusqu’il y a quelques siècles en arrière, parce que les choses se gâtent ces derniers temps, tout le monde veut une, deux ou trois voitures et tout le reste qu’on appelle confort et loisirs, de plus tous les gouvernements du monde encouragent vivement la productivité, pour enrayer le chômage et créer plus de richesses surtout pour ceux qui ne savent plus quoi en faire. Enfin c’est comme ça et ça continue et le futur de notre planète s’obscurcit pour nos enfants, leurs enfants et petits-enfants. Mais au fait, cet origine de l’univers logée dans un quark, il nous faudrait des éclaircissements, et le quark d’où vient-il ? Était-il seul ou y en avaient-ils en d’énormes quantités le tout pesant l’univers entier encore non dissolu, des questions à n’en plus finir. L’origine du premier quark… une explication qui semble s’éloigner ainsi que le fameux « rien ». Arriverait-on à un retour en arrière en essayant de trouver de nouvelles explications. Quant aux univers parallèles, en effet leur quark d’origine rencontrerait exactement le même problème que le « nôtre ». L’avenir de l’astrophysique pour les décennies à venir sera concentré sur de nouvelles études de la réalisation de l’univers ou des univers. C’est moi qui vous le dis ou alors donnez votre sentiment personnel, après votre longue réflexion, celle-ci devra être loyale. De grâce les grands savants, si vous reprenez cette interrogation, ne la faites vôtre, car souvent mes réflexions sont reprises à votre propre compte, ou alors mentionnez moi.

Wladimir




Un nom prédestiné, Zalyotine

30062018

IMGP0418 avec Sergueï Zalyotine cosmonauteLe nom de « Zalyotine » en russe veut dire « l’envolé » (celui qui s’est envolé). Son nom n’était que son nom véritable, pas du tout un pseudonyme, mais ses collègues cosmonautes lui avaient fait bien souvent la remarque, que « l’Envolé » avait un rêve depuis son enfance de justement s’envoler, (comme le rêve d’Icare), mais que Zalyotine l’avait réalisé jusque dans le cosmos, dans lequel il s’était rendu à plusieurs reprises, dont le dernier sur « MIR ». Un nom vraiment prédestiné.

Pilote de chasse du plus haut niveau Sergueï Zalyotine est aussi Député de sa région auprès de la Douma de Moscou. De l’avoir écouté et rencontré une impression de sagesse et de grande bonté se dégage de ce personnage opiniâtre et téméraire à l’extrême.

Wladimir




corps et âme

24042018

L’âme est scientifique est un nouveau recueil de Wladimir. Tous ceux qui s’y sont intéressés sont des personnes étonnantes, et profondément sensibles aux destinées de l’être humain. C’est par la science qu’on découvre la substance de l’âme. La science des particules élémentaires, physique et la médecine.

Disponible, commander

chez l’Editeur : https://www.77livres.fr/

votre Librairie,

Librairie Chauvelin à Corbeil-Essonne, voir détails site de l’éditeur:  https://www.77livres.fr/

Un ouvrage qui fait bouger les conceptions les plus inattendues !

Lys Editions Amatteis

1304-ame-scientifique-couv-rv_1 (1)

conception « Lys Editions Amatteis »

 

« L’âme est scientifique » - « Un peu d’astronomie »

C’est en se penchant sur l’astronomie que des découvertes se font !

par curiosité, vous pourrez être surpris !

Une étude et une recherche parmi les astrophysiciens

Qui cherche trouve !

 

 




« The spiritrual Particle – and « The Soul is scientific »

24042018

All  questions are examined and considered in an open minded book published in 2016. It seems too easy to stay and stick on one position, but universe should be considered in several possibilities. Impersonal sense or concrete at a point human beings may naturally wonder god or not god, spirit or not spirit, electromagnetic waves or not and so on, but not concentrate themselves on a final decision, of the physical aspect of bodies that will anyway be corrupted in dust. What may human beings hope for future or better to say after-life, disappearance and forgetness, maybe not, something may remain as it is called the »Spiritual particle » as another undiscovered yet physical particle as described in « Comme au ciel sur la Terre » – subtitle « The spiritual particle » by Wladimir Vostrikov . Just type the title and author name in Lulu edition.com site, you may be astonished.

« La particule spirituelle » subtitle (comme au ciel sur la Terre)

« The spiritual particle – « as in Heavens on Earth »

Followed by another book title:

« L’âme est scientifique » – (un peu d’astronomie)

Lys Editions Amatteis

 

Editor, Publisher, Distributor wanted for translation in English and worldwide distribution.

 

 

aller voir chez le distributeur :

blue lien lulu

Et bien beaucoup de choses.

 

L’âme est scientifique - Un peu d’astronomie

au moins par curiosité, vous pourirez être surpris !

l’âme existe avant la naissance, pendant la vie et après. Cela a toujours été ainsi !

 

En attendant réfléchissez en regardant la Terre vue de l’espace – un astronaute contrôle en permanence la caméra !

https://www.youtube.com/watch?v=RtU_mdL2vBM




L’âme est scientifique – un peu d’astronomie

8042018

« L’âme est scientifique »

LHC pourra le lire !

http://77livres.fr/index.php/listes-2017/nsea-allers-et-retours-spaciaux

 

Petit livret en cinq chapitres

L’univers est spirituel    

Les dangers de l’astrophysique

Stephen Hawking

Particules élémentaires et approche spirituelle

Penser matérialisme

les philosophes

Un peu d’astronomie                                        

Cassini-Huygens s’écrase sur Saturne

« Tiangong-1 » station spatiale chinoise de 8.5 tonnes a foncé dans le Pacifique sud

Avancées technico-spatiales et exoplanètes

Les relations étonnantes entre

les planètes du système solaire

La grosse planète qui perturbe Neptune et Pluton dans le nuage d’Oort

Les limites du système solaire

L’extraterrestriété

Penseurs de l’antiquité

Déchets dans l’espace

Les explosions des étoiles dans la nucléosynthèse exposé de Nicolas Prantzos

Mars, été 2018 Opposition favorable le 27 juillet

Observation du ciel nocturne

Anecdotes

Animaux nuisibles

Au salon du Livre de Paris,  un peu d’histoire contemporaine

Un ordre mondial nouveau révolutionnaire

Divagation

Étrange la poésie

Esprit critique

Je vais vous dire ce qu’il faut faire

L’âme est scientifique

Divertissements

Le gnomon

A5 Lire a e-tiolles 2018

 




Stephen Hawking dans l’éternité

14032018

Stephen Hawking avait été jeune, lui aussi. Il faut se le rappeler jeune, élégant le regard préoccupé et inspiré, les cheveux abondants, c’était à l’époque lorsqu’il était heureux avec sa première femme, ils faisaient l’admiration à eux deux et surtout plus tard lorsque la maladie l’avait atteint. C’était l’époque aussi dans les années soixante, lorsqu’il avait commencé à étonner le monde scientifique avec les résultats étonnants de ses recherches dans les domaines physique, mathématique, astrophysique et philosophiques – résultats d’une intelligence exceptionnelle qui ont bousculé les bases mêmes de tous les fondements astrophysiques. Personnellement je crois en la science et je suis persuadé de l’éternité de certaines ondes, comme les ondes électromagnétiques. Je pense que ce genre d’ondes peut expliciter d’une certaine manière  les faits étranges suivants: Stephen Hawking décède le jour du décès d’Isaac Newton, à trois cents années d’intervalle, de qui il avait hérité la chair d’astrophysique de l’université de Cambridge, et le jour de la naissance d’Albert Einstein. Cela semble bizarre. Tous les trois sont interdépendants d’une certaine onde, ou longueur d’onde commune. Il n’est pas contraire à la Science d’affirmer que les ondes électromagnétiques se propagent jusque dans l’éternité.

J’ai suivi le parcours de Stephen Hawking depuis les années soixante depuis que mon père m’avait parlé un jour de la théorie des « Trous noirs », théorie qui avait déjà été soupçonnée mathématiquement mais pas décrite concrètement comme l’avait démontré Stephen Hawking. Dans l’éternité il trouvera d’autres facettes encore plus extraordinaires. Athée ou agnostique, tous lui disent dans le monde anglophone « Rest in peace » – Ici on dit, « Repose en paix ».




Particule élémentaire ou composite

11112016

Derniers ouvrages de Wladimir:

 

« Comme au Ciel sur la Terre »  ou  la particule spirituelle

Essai,  sciences humaines, questions sur la physique des particules élémentaires.

 

book_blue2.gif

 

product_thumbnail  DERNIERE IMAGE COMME AU CIEL SUR LA TERRE 1ER DEC 2016 - Copie

 







Jacques Mortier |
Gabaye mycologia II |
Wladimir Vostrikov - France |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Biologie
| module externe et indépenda...
| ASTRONOMIE?...C'est Quoi?