Salon de la BD et du livre sur l’aviation Etampes-aérodrome de Mondésir

8052018

Wladimir participera au Salon de la BD  et du livre sur l’Aviation des 2 et 3 juin 2018

organisé par « l’Association Patrimoine et Traditions du Pays de la Beauce ».

La Beauce, la plus grande étendue agricole de France.

L’aérodrome se trouve à 7,5 km au sud d’Étampes au bord de la Nationale 20

Cadre champêtre et « aéronautique » – pas de problème de parking !

 




La plus jolie librairie papeterie carterie de l’Essonne

25042018

corbeil librairie chauvelin 2

 

LIBRAIRIE  PAPETERIE  CARTERIE  CHAUVELIN

Place Saint Léonard

9100 CORBEIL ESSONNE

C’est la plus jolie librairie papeterie carterie de l’Essonne et peut-être même d’une région bien plus grande. Située sur une place qui porte le nom prestigieux « Saint Léonard » – Léonard étant l’un de mes héros dans mes bouquins, mais surtout Saint Léonard de Noblat du Limousin où il vécut au sixième siècle, lieu d’un monastère et Léonard référence au grand Léonard de Vinci. A quelques pas de la Seine et du pont de Corbeil, sur une place ancienne regroupant quelques commerces indispensables se trouve la librairie de Madame Chauvelin que tous les écrivains du Salon du Livre de Mennecy apprécient beaucoup pour sa gentillesse, son savoir-faire de libraire ainsi que pour sa disponibilité. Un endroit plein de charme, été comme hiver, printemps comme automne. Une devanture très esthétique et équilibrée, à l’intérieur un paradis pour les lecteurs superbement agencé .

La plus jolie « Librairie Papeterie Carterie » de l’Essonne est bien celle-là !

 

 

 




Une ancienne rancune au Salon du Livre de la Porte de Versailles

18032018

Certainement une rancune tenace reste dans l’esprit de certains Français après des générations. Comment après cinq générations, la dernière a ancré en elle la méfiance envers les Russes? Me dit un monsieur au Salon du Livre. Certaines personnes n’aiment pas les Russes. Les Russes de maintenant, les Russes de la dernière guerre, les Russes rouges de la Révolution d’il y a tout juste un siècle  et surtout les Russes de l’époque napoléonienne. Ceux de notre époque peuvent être affublés de toutes les critiques qui peuvent passer par la tête de ceux qui observent ces « nouveaux Russes ». Ces critiqueurs utilisent des raisonnements modernes contemporains liés à de l’argent accumulé très rapidement par certains après la « Perestroïka » des années quatre-vingt-dix dans l’ancienne URSS. Mais laissons cette catégorie opportuniste de côté et essayons de voir ce qui avait pu se passer bien avant dans les relations russes-françaises. Ces relations avaient pourtant été chaleureuses à certaines époques, la France participaient magnifiquement à l’architecture et à la culture russe pendant la monarchie – des siècles de relations très positives. Ici le propos ne concerne pas par exemple le Royaume Uni avec lequel la Russie entretenait des relations privilégiées jusqu’à ces derniers temps (mars 2018), ni l’empire germanique, l’Allemagne qui avait toujours été géographiquement incluse dans tous les désaccords entre la Russie et la France, et encore moins la Pologne victime malgré elle, traversée à chaque conflit – mais de quel conflit, s’agit-il. L’hégémonie communiste soviétique avait interpellé l’opinion mondiale mais certaines raisons remontent encore plus loin dans le passé. Est-ce la faute aux Russes si Napoléon était venu titiller la Russie sous Alexandre 1-er en 1812?  Napoléon par sa soif de conquête s’aventura jusqu’en Egypte d’où il ramena l’obélisque de la place de la Concorde, les guerres dans toute l’Europe. Les ravages de son expédition en Russie provoquèrent des destructions inhumaines sur tout son parcours européen et des milliers de morts russes – mais c’était lui le responsable de ces guerres provoquées, c’était lui le responsable de l’incendie de Moscou, c’était lui le responsable des 450,000 morts dont la plupart des Français jusque dans la « Retraite de Russie » et le retour pitoyable à Paris. Napoléon avait dû encaisser le revers de la médaille, les Russes d’Alexandre en France en 1814 sans commune mesure dans le degré des exactions napoléoniennes. « Les familles » des maréchaux d’Empire et des vaillants soldats français se remémorent jusqu’à maintenant la défaite lors de la Campagne de Russie. Après cinq générations les petits-enfants des petits-enfants des petits-enfants ont reçu un message à transmettre, mais complètement inadéquate face à la réalité de l’histoire. Les relations franco russes ont été fluctuantes mais bonnes aussi, la France est aimée et respectée en Russie. De grandes réalisations françaises depuis Pierre le grand et Catherine-II sont la vitrine de la Russie et la culture française est en parfaite symbiose avec la culture russe, les deux civilisations sont sur la même latitude. Les relations entre les deux pays, comme pour l’Allemagne et l’Italie aussi, sont devenues commerciales et surtout industrielles dans tous les domaines techniques, mais aussi culturels. Les politiques n’ont rien à voir avec la culture. Les Russes ne renieront jamais la richesse des auteurs français de tous les temps, Diderot avait ouvert toutes les portes de la culture française aux Russes sous Catherine-II et comment peut-on envisager que la France ne fera plus référence à Dostoïevski, Pouchkine, Tolstoï, Tourgueniev, Gogol et tant d’autres. Bouder l’exposition des livres russes au Salon du Livre est maladroit et fait penser aux rancunes injustifiées des Français envers les Russes alors que c’est plutôt le contraire qui serait logique. Les présidents ont d’autres canaux traditionnels et efficaces à leur disposition que d’afficher du mépris. Cela n’empêche pas que la Russie qui était prévue « à l’honneur » cette année 2018 au Salon du Livre ne soit pas boudée par le grand Public avec ses trente-huit écrivains remarquables, qui commentent leur œuvres aux personnes venues les écouter, grâce à des interprétes talentueuses en simultané.

Livres traduits en français comme « Les diamants de la Mer Noire » d’Anna et Sergey Litvinov aux éditions « MACHA » parmi des milliers d’autres isbn: 978-2-37437-033-0.

 

LIBRAIRIE  DU  GLOBE

67, bld Beaumarchais 75003 Paris

www.lbrairieduglobe.com




Aventures parmi livres Lys Editions Amatteis

1022018

LYS EDITIONS AMATTEIS

 

« NSEA Allers et retours spatiaux« 

ISBN 978-2-86849-302-6

de

Wladimir Vostrikov

Une nouvelle aventure terrestre et spatiale sur les cinq continents et dans notre système stellaire !

 

pour commander :

chez votre libraire

ou par e-mail : vladex @sfr.fr

ou aussi le distributeur, site lulu.com   : 

Détails, cliquer sur le lien:

http://https://77livres.fr/index.php/listes-2017/nsea-allers-et-retours-spaciaux

 

 




Orange messages frauduleux de chez Orange

6112017

ATTENTION   de nombreux correspondants parmi ma liste d’adresse e-mails ont reçu des messages frauduleux d’une adresse ressemblant à la mienne mais dont le fournisseur est ORANGE. Surtout ne pas prêter attention.

L’adresse frauduleuse est   wladimir.vostrikov@orange.fr    Cette adresse n’est pas la mienne et j’ai demandé à Orange de faire le nécessaire pour arrêter l’envoi frauduleux de message extravagants. En espérant qu’Orange voudra bien prendre note de ma demande, désolé pour le dérangement.
En effet ma liste de contact a été piratée ce matin, Si tu regardes l’adresse de l’expéditeur, le fournisseur d’accès est « Orange », hors je suis chez sfr. Sfr me disent qu’ils ne peuvent rien faire, j’ai donc demandé à Orange d’arrêter la plaisanterie. Je reçois des dizaines d’appels à cause d’un imbécile.

SFR  fait le nécessaire pour protéger ses abonnés et se met en contact avec les autres fournisseurs d’accès à internet. Je remercie SFR.




Marina Tsvetaeva 15 décembre 2015 Centre Russie Science et Culture Paris

17122015

IMG_9888a<Российский Центр Науки и Культуры в Париже о Марине Цветаеве 15го декабря 2015. 17 12 2015
Ce que je n’ai pas pris le temps de raconter:

О Марине Цветаеве
- То что я не успел рассказать на французском языке и подготовил на русском.
– Семья моей матери, Антонины Михайловны Айкановы жила по адресу 129 авеню дэ Кламарт в городе Ванв. Семья Айкановых поселилась в этот дом в 1928-ом году. Последний Айканов, мой дядя Митрофан Михайлович. Он жил в этом доме до 1994-го года.

- Дом 19-го века расположен так что стоит на туповом углу, с одной стороны авеню дэ Кламарт и с другой, рю Жан Баптист Потен. Айкановы живут в квартире которая даёт на первом этаже, на садик с огромным каштаном, со второго этажа каштан давал впечатление леса, таким он был густым. Город Ванв сразу за 15–ом кварталом Парижа.

- Поэтессу Марину Ивановну Цветаеву знает весь Париж Русской эмиграции. До Ванва семья Цветаевых-Ефрон с детьми, жила некоторое время близко от Ванва, в городе « Медон » где уже установились Российские эмигранты как и в городе Шавиле, но главном образе в 15-ом квартале Парижа.

- В 1934-ом году, Марина Ивановна Цветаева с семьёй поселились на третьем этаже в ванвском доме.
- Обе семьи дружили и часто встречались. Поэтесса восхищалась когда смотрела на каштан и о нём сочиняла стихи. Жизнь была не лёгкой для всех, и об этом писала Зинаида Шаховская директор газеты « Русская Мысль » в книге « Отражения » в которой она публикует переписку с Мариной Цветаевой.
- Муж Сергей Ефрон со старшей дочерью Ариадной, скоро в 1937-ом году вернулись в Россию. Марина Цветаева с сыном « Муром » вернулись в Россию в 1939-ом году и перед отъездом в июле 1938-ого года отдала свой « письменный стол » моему деду Михаилу Порфирьевичу Айканову. В ответ, мой дед написал шутливое стихотворение :

Знаменитый писательский стол
Вдохновений слуга и приятель
Нескончаемой славы престол,
Ты – сарая теперь обитатель.
Был ты пет и воспет,
Как высокий предмет,
Даже больше, как лучший товарищ !
После этих побед,
Тебе места вдруг нет!
Вдруг ты славен как храм от пожарищ…
Но прости мне всю немощь мою
И пойми : сам я свален судьбою !
И хоть песен других о тебе не спою -
Всё же будем друзьями с тобою.
Июль 1938 г., Ванв

Михаил Айканов, мой дед

- В последствие конторка как её называют в Москве, письменный стол как мы его называли, всю нашу жизнь находился в нашей семье, 76 лет. Последние десятки лет, у меня и один год в « Российском Центре Науки и Культуры » в Париже. Именно как писал мой дед, я думал что память о нём исчезнет. До 1984-го года я принимал участье в ассоциации Франция-СССР в городе Аннемассе. После переезда ближе к Парижу, стал заходить в « Российский Центр Науки и Культуры » в Париже. Игорь Александрович Шпынин и Инна Геннадьевна Меркулова мне помогли. Конторка, письменный стол поэтессы Марины Ивановны Цветаевой, находится благодаря усильям центра РЦНК в « Доме Музее Марины Цветаевой » в Москве на своём естественном месте.

Дополнительно:
- Рю Жан Баптист Потэн, за некоторое время в тридцатых годах, номер переменился от 33-го на номер 65 – построили в те времена, целый ансамбль домов.
- Почему именно в этот дом переехали Цветаева и Ефрон – Думаю, одна семья нашла место и другая последовала за ней. Так случайно получилось.
- Медон, город где уже существовала русская православная церковь.
- Моя семья со стороны матери жила до Ванва в Париже, и до этого в городе Тулузе когда приехали из Кипра и Болгарии, через порт Ниццы.
- Сергей Ефрон муж Марины Цветаевой был офицером в белой армии и судьба остановила его в Берлине в 19ом году. Первая дочь Цветаевой умерла, когда ей было 3 года, во время после революционного периода. Марина Цветаева решила приехать на место где муж её ждал. Из Берлина в Прагу и из Праги в Париж. Всю историю Вы знаете лучше меня.
- Когда мой отец вернулся в Париж в 1945-ом году, после плена в Австрии, от куда совершил побег к Югославским Партизанам, наша семья Востриковых жила в продолжение квартиры Айкановых которая давала на 65, рю Жан Баптист Потэн, потом мы дети были в пансионах. До плена, отец и мать жили в городе Шавиль.
- Всё что я знал, и мой брат Георгий тоже о Марине Цветаевой, наша мать Антонина Михайловна Айканова нам рассказывала уже в сороковых годах. Мой дед Михаил Порфирьевич Айканов, мои тёти и дяди всё держали для себя, но я знаю что все увлекались поэзией. Мать писала стихи и дядя Митя больше всех.
Владимир Востриков




LIBRAIRES Ile de France

23092015

Photo 015 (1)CosmoS 21 – de Jules Crevaux à Constantin Tsiolkovski
Les Editions du Net : www.leseditionsdunet.com/science-fiction/3682-cosmos-21-wladimir…
Avec animation musicale:
Nouveau roman science fiction (sciences réelles)
Les Editions du Net viennent de publier mon dernier roman que je place dans catégorie « Roman fiction de science réelle ». Le sujet concerne la conquête du cosmos, mais des limites sont fixées bloquant les rêves de conquêtes d’exoplanètes, car elles sont hors d’atteinte par les moyens humains englobant toute l’ingéniosité des techniques les plus modernes. Il nous reste une seule solution: la Terre. Des expéditions se feront de nouveau sur la Lune, mais aussi sur la planète Mars, c’est certain – peut-être aussi sur les satellites de Saturne et de Jupiter – mais jamais plus loin et de toute façon avec une impossibilité totale d’y habiter. C’était aussi le sujet des « Nuits des étoiles » du mois d’août 2015 (Le climat et les atmosphères planétaires). La seule solution d’avenir pour nous les humains est de protéger notre Terre. Il faudra très vite lutter contre l’explosion démographique galopante, la pollution dans tous ses aspects terrestres et aériennes, le respect de l’environnement, les tris sélectifs et il sera primordial de prendre conscience de toutes les nécessités écologiques à l’échelle mondiale. Mon roman commence par les rêves de la conquête spatiale avec des techniques ingénieuses nouvelles dont aussi le projet extraordinaire de Constantin Tsiolkovski de construire un ascenseur spatial avec une station géostationnaire qui voguerait dans quelques dizaines d’années vers une exoplanète. La suite est, qu’on « retombe sur terre ». La plus grande partie du roman se déroule en Guyane française, non seulement à Kourou endroit de prédilection amplement expérimenté, mais aussi sur un nouveau site: celui de « Falaise Crevaux ».
Wladimir Vostrikov




LYS EDITIONS AMATTEIS – Douce France, beau pays de mon enfance

25032015

Douce France, beau pays de mon enfance. Nostalgie du temps de l’enfance insouciante.

Cliquer sur ce lien, vous découvrirez les magnifiques ouvrages concernant les lieux où l’on aime se promener dans la région parisienne. Des histoires et de jolies illustrations délicates de l’Ile de France extrêmement riche en histoire. Des lieux de notre enfance

http://www.77livres.fr/index.php/ile-de-france/ile-de-france

salon des vieux papiers/dedicaces de Melun le 12 mars 2016







Lusopholie |
Wladimir Vostrikov - France |
Si c'est ailleurs ,c'est ici. |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Critica
| Dolunay
| "Le Dernier Carré"