L’âme est scientifique Lys Editions Amatteis

27102018

001

-wladimir-vostrikov

1304-ame-scientifique-couv-rv_1 (1)

Suite au livret « La particule spirituelle ».

Laisse tomber, ça les intéresse pas – pourtant tous se posent la même question…

On dit qu’elle est immatérielle, soit mais en science-physique je pense qu’il n’y a pas seulement la table des abondances de Dmitri Mendeleïev, enrichie par les temps modernes, il y a autre chose et cet autre chose est bien admis des scientifiques, ils savent que des mystères existent sans qu’ils puissent encore tout simplement les pénétrer. C’est toujours une réflexion latente même après avoir édité « l’âme est scientifique ». Le monde entier se pose ces questions et voici une réaction suite à cet ouvrage.

« L’âme est scientifique », je l’ai lu avec intérêt comme je l’avais fait pour « Conceptions cosmologiques » et « la particule spirituelle »… Globalement j’ai compris que votre raisonnement est en cohérence avec vos précédents livres. Pour moi l’âme, tant soit peu qu’elle existe, ce dont je doute, l’âme est mortelle : « Il ne s’agit plus de se résigner à la mort que de la nier. On pose arrogamment comme un fait l’immortalité de cette entité vague que nous n’avons jamais vue fonctionner dans l’absence du corps, avant d’en prouver l’existence » (mémoires d’Hadrien » par Marguerite Yourcenar). La force des religions monothéistes en particulier est qu’elles ont aboli la mort, en contradiction avec certains de leurs textes sacrés : « Ce qui arrive aux fils des hommes arrive aux bêtes, leur sort est le même, l’un meurt comme les autres, ils n’ont les uns et les autres qu’un seul souffle, ainsi l’homme n’a aucune supériorité sur les bêtes, car tout est vanité, tous vont au même endroit, tous sont faits de poussière et retournent à la poussière ». La Bible, l’Ecclésiaste. « L’homme qui est né de la femme ne vit que peu de jours et des jours pleins de troubles. Il vient comme une fleur et on le coupe, il vole comme une ombre et ne va pas plus loin. On peut espérer d’un arbre, si on le coupe, qu’il repoussera, mais l’homme meurt et disparaît à jamais » la Bible, Job. Ces textes iconoclastes sont tirés de la Torah à laquelle se réfèrent les trois religions monothéistes qui ont pour credo l’immortalité de l’âme et la résurrection des corps. Cherchez l’erreur ! « Comment les convaincre les croyants, quand leur religion leur interdit de croire à leur mort » «écrit l’Algérien le très courageux Boualem Sansaz dans « 2084 ».

Comme vous l’écrivez, je trouve indispensable de « vider son esprit de tout ce qu’on a accumulé le long d’une vie » ou pour citer Descartes, « pour atteindre la vérité, il faut une fois dans sa vie, se défaire de toutes les opinions que l’ont a reçues, et reconstruire de nouveau le fondement, tout le système de ses connaissances ».  C’est un beau cadeau que de donner à penser. « A chaque époque il est des gens qui ne pensent pas comme tout le monde, c’est-à-dire qui ne pensent pas comme ceux qui ne pensent pas » (Marguerite Yourcenar. « L’important n’est pas de convaincre, mais de donner à réfléchir » (B. Weber). « Car la vie est un questionnement, jamais une réponse » (Boualem Sansaz). Une réflexion de l’ami Jean-François, octobre 2018.

ouvrage: « L’âme est scientifique – un peu d’astronomie »

Aux éditions : Lys éditions Amatteis







Jacques Mortier |
Gabaye mycologia II |
Wladimir Vostrikov - France |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Biologie
| module externe et indépenda...
| ASTRONOMIE?...C'est Quoi?