Covid-19 Reduire les naissances et non les populations

16082020

Si le covid-19 a été élaboré par des scientifiques, en Chine ou autre-part, puis « échappé » par certaines négligences ou sciemment sur ordre de « certains groupes  » prétentieux qui veulent régir le monde, une déduction logique serait de non pas s’attaquer aux peuples de la planète (en se mettant en danger eux-mêmes, à moins qu’ils possèdent l’antidote) en ayant pris la décision d’éliminer 30% de la population mondiale de personnes âgées en priorité puis les autres selon des secteurs géographiques préétablis (longtemps pensés à l’avance), mais d’agir intelligemment autrement.

Pourquoi avoir recours à la haine et à la souffrance (qui leurs retombera dessus)  plutôt que de réfléchir d’une manière humaine simplement.

Le monde a compris que notre planète empreinte sur les réserves. En 2017 déjà la population mondiale consommait la totalité des ressources agroalimentaires sans évoquer toutes les autres, et s’approvisionnait sur les réserves pour complémenter leurs besoins – en tenant compte bien entendu de la famine qui sévit cruellement dans les pays en voie de développement et touche aussi les populations pauvres des pays riches industrialisés (hommes, femmes, migrants secourus mais sans travail).

Si les groupes de décideurs veulent réduire la population de notre planète frisant plus de huit milliards d’habitants, ce n’est pas en s’en prenant à ceux qui vivent qu’ils doivent le faire, ce qui inévitablement entraînera des guerres, mais contrôler d’une manière draconienne les naissances. Il n’est plus normal en 2020 de vivre selon des préceptes anachroniques. Les familles ne devraient pas dépasser deux enfants par couple et par homme et par femme. Les naissances ne doivent pas être encouragées et stimulées par les gouvernements, cette époque est révolue et l’ONU bien impuissante doit inciter tous les gouvernements dans cette discipline. Sinon des guerres se préparent.




Luc Ferry – ses livres, il faut les lire

26122019

Il est enrichissant de se plonger dans les livres de Luc Ferry, on trouve toutes les réponses à tous les questionnements, la philosophie sur les raisons de la nécessité de bien organiser sa vie jusqu’à ce qu’il appelle « la finitude ». La richesse inaltérable des philosophes grecs. J’ai parcouru Epitecle, mais la phrase que Luc Ferry cite est une explication universelle. Je compléterai par quelques commentaires plus tard, un temps de réflexion est nécessaire…en ce qui concerne son livre paru en 2002  » Qu’est ce qu’une vie »

 







Jacques Mortier |
Gabaye mycologia II |
Wladimir Vostrikov - France |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Biologie
| module externe et indépenda...
| ASTRONOMIE?...C'est Quoi?