arrêtez de dire « papa ou maman » devant autrui

17112020

Une présentatrice extraordinaire à la télé, intelligente et équilibrée mentalement, belle de surcroît a dit à un interlocuteur ou interlocutrice : « arrêtez de dire papa ou maman » comme si l’on était en intimité!  Comme elle a raison! Que des gens qui ne se connaissent pas puisse parler de « papa » ou de « maman » comme s’ils étaient intimes est ridicule et même indécent.

« Papa, maman » c’est en famille qu’on le dit, dans tout autre entourage il faut être neutre, on parle du « père » ou de la « mère » et c’est tout – faut pas chercher à se faire cajoler devant les inconnus ! Famille et gens n’ont rien à faire ensemble, on ne se mélange pas. Autrement dit : « faut pas être cul cul la praline » – d’ailleurs ce sont beaucoup plus les femmees que les hommes qui utilisent cette formule de « papa » « maman » comme pour chercher de la promiscuité, de l’affection auprès d’autrui. Les hommes lorsqu’ils se prêtent à cette idiotie sont bêtas tout simplement. Quand ils disent « papa » ou « maman » en parlant de leur père ou mère, ou souvent les femmes « le papa » ou « la maman » ils veulent se placer en enfance, à l’égal des enfants, mais ça ne marche pas car les enfants voient bien qu’il s’agit de personnes adultes. Chacune et chacun doit demeurer à la place qu’il ou elle occupe dans l’échelle des âges. Les maitresses et les directrices d’écoles maternelles y compris.




le vote des femmes, avec le film les suffrajettes

30062020

Le film franco-britannique « les suffragettes » extrêmement émouvant, insupportable à voir et écouter. Comment les hommes ont pu laisser aller les choses jusqu’à récemment au vingtième siècle dans les pays occidentaux… Pour d’autres pays aux civilisations non éclairées, barbares, non évoluées cette condition féminine stagne encore au vingt et unième siècle faisant fi des déclarations des droits de l’homme (être humain) de l’Organisation des Nations Unies.

Ils étaient convaincus d’être supérieurs aux femmes non seulement dans une conviction mentale mais aussi dans leurs actes envers elles.

Les hommes avaient trahi leur femme, leur mère et leurs propres enfants filles pour prétendre leur être supérieurs… En quoi? Doit-on se poser la question:  Leur force, leur intelligence, leur autorité de mâle.  A tous ces arguments, des femmes courageuses ayant enduré souffrances, maltraitances et outrages leur ont démontré leur ignominie envers elles au prix de sacrifices impardonnables les ayant blessées à vie. Comment les hommes ont-ils pu faire endurer ces outrages à leur mère, leur femme et leur filles – pour « bien » paraître devant d’autres hommes, à leurs propres dépends de père, mari et fils. Les femmes ont plus de dignité que les hommes qui se sont comportés comme des lavettes, des traîtres et des abuseurs.

Elles ont réussi à obtenir un droit de vote, alors que ce sont elles qui enfantent des p’tits d’homme qui après les déshonorent.







Jacques Mortier |
Gabaye mycologia II |
Wladimir Vostrikov - France |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Biologie
| module externe et indépenda...
| ASTRONOMIE?...C'est Quoi?