Le football à Moscou

6062018

l’administration municipale de Moscou a fait exterminé, tué les pauvres chiens qui avaient pour habitude de se mettre sur la plate bande du milieu de la route qui mène de la capitale à l’aéroport de Moscou-Sheremetyevo, pour des spectateurs qui vont venir de loin voir du foot des mrcs taper dans une boule. Les chiens s’amusent aussi en faisant du foot, eux aussi savent jouer, mais ils ne font du mal à personne. De braves personnes russes, qui n’ont jamais eu que gentillesse dans l’âme, dans cette fameuse âme russe, celle de l’amour du prochain, celle de l’amour envers les animaux, l’amour pour la vie et la compassion, leurs donnaient à manger tout ce qu’elles pouvaient comme les braves personnes qui donnent à manger aux chats des rues que des âmes mortes ont abandonnés. Les bornés du foot, soûlards de buts approuvés ou non prendront le « Leninsky prospect » et ne verront aucun clébard parce que les braves russes que l’administration possède, les cruels, parce qu’en Russie il y en a, les ont gazés ou tués à coups de bâton les ordures criminelles.  J’aime la Russie et bien d’autres pays mais pas ce que l’administration a fait pour les aficionados du foot et je plains les personnes tristes au bon cœur qui ne verront plus  leurs protégés, petits, grands, racés, poilus, à poils ras, barbus, queue longue ou courte, oreilles droites ou pendantes sur le « Leninsky prospect » jusqu’à Shermetyevo.

 




Douze voyages

18052018

La Terre vue de la Station Spariale ISS  en DIRECT

 

FIN du MONDE à BUGARACH

 

Pourquoi ne pas le dire. Lisez seulement ces quelques mots, vous voudrez en lire davantage, de toute façon c’est un livre d’aventures:

Page 155, chapitre « Voyage à Sydney ».

Eileen beurrant un toast s’apprête à le compléter de « jam à l’orange » sursaute sur sa chaise en le lâchant sur son assiette. William debout derrière elle, vient d’arriver en ayant évité tout craquement du bois dans l’escalier, à pas de velours, sans le moindre bruit, comme une petite souris malgré sa grande taille et lui a mis simultanément deux doigts entre deux côtes à droite avec sa main gauche et deux doigts entre deux côtes à gauche avec sa main droite. Se croyant malin, il a croisé ses deux bras pour compliquer davantage son geste… Eileen s’écrie:

- Aïe ! Tu n’es qu’un vieil idiot William ! Te rends-tu compte que nous vivons ici, à vingt kilomètres de Sydney dans une tranquillité absolue, nous sommes isolés de tout et tu m’attrapes par surprise, par derrière – j’aurais pu mourir d’une crise cardiaque, vieux fou !

- Je suis désolé Eileen ! Rétorque William et il ajoute: Je n’ai pas pu m’en empêcher ! Et en lui-même, il est heureux comme un diable, il s’assoit près d’elle. Elle sourit légèrement, heureuse d’avoir à ce point attiré l’attention de William.

Frank, son mari ne prend même pas la peine de la défendre et continue de lire le « Times » sans les regarder.

Titre chez: Les Editions du Net

 

 




Tous les dieux de tous les temps avec Nietzsche en embuscade

7022018

Et si c’était plutôt tous les dieux imaginés par l’hystérie des hominidés et des hommes qui contrôlassent la vie sur terre, qu’en dirions-nous? Voilà une question légitime, pourquoi certains peuples auraient plus raison que d’autres à penser au surnaturel. Les aborigènes dont on parle bizarrement de plus en plus ont aussi leur version à apporter à la connaissance des autres – oh, ils ne veulent influencer personne, cela ne les intéresse pas, mais lorsque les européens viennent s’intéresser à leurs mœurs, c’est qu’ils ont peut-être un peu oublié leurs propres traditions ou qu’ils veulent en comprendre l’origine. Au début il y avait le monde minéral, puis arrivât le monde végétal et enfin le monde animal (dont l’homme est issu) – lorsque les aborigènes disent cela, ils rejoignent incontestablement toutes les autres croyances, notamment la science. D’après les chercheurs des civilisations anciennes, des extraterrestres seraient venus visiter la terre et s’y seraient installés et mélangés aux hominidés – ils auraient ramené avec eux leurs dieux. Pour toutes les civilisations terrestres une multitude de dieux se côtoie dans le cosmos… Nietzsche aimerait peut-être ce point de vue inspiré de chercheurs des temps antédiluviens et antiques.




Orange messages frauduleux de chez Orange

6112017

ATTENTION   de nombreux correspondants parmi ma liste d’adresse e-mails ont reçu des messages frauduleux d’une adresse ressemblant à la mienne mais dont le fournisseur est ORANGE. Surtout ne pas prêter attention.

L’adresse frauduleuse est   wladimir.vostrikov@orange.fr    Cette adresse n’est pas la mienne et j’ai demandé à Orange de faire le nécessaire pour arrêter l’envoi frauduleux de message extravagants. En espérant qu’Orange voudra bien prendre note de ma demande, désolé pour le dérangement.
En effet ma liste de contact a été piratée ce matin, Si tu regardes l’adresse de l’expéditeur, le fournisseur d’accès est « Orange », hors je suis chez sfr. Sfr me disent qu’ils ne peuvent rien faire, j’ai donc demandé à Orange d’arrêter la plaisanterie. Je reçois des dizaines d’appels à cause d’un imbécile.

SFR  fait le nécessaire pour protéger ses abonnés et se met en contact avec les autres fournisseurs d’accès à internet. Je remercie SFR.




Les régions Île de France et Roussillon

1032017

 

77livres.fr

Lys Éditions Amatteis, un site exceptionnel concernant d’innombrables ouvrages dédiés à l’ïle de France. Les villes, les villages de Seine et Marne et aussi des autres départements entourant Paris. Des descriptions historiques, poétiques souvent des décennies passées, qui font resurgir une nostalgie, celle des campagnes qui disparaissent peu à peu dont nos souvenirs personnels retrouvent la réalité chaleureuse de notre jeunesse et de notre enfance. Les illustrations souvent aquarelles, pastelles ou huile enrichissent la découverte de lieux familiers. C’est étrange comme cette approche des contrées crée une douce atmosphère.

Chaque région a son charme et j’aime tellement la Catalogne que j’en apprendrais bien le Catala !

J’aime  me promener sur les chemins de terre à travers champs et prairies, à travers les roseaux et les bosquets, en longeant quelques routes où l’on doit arrêter les voitures, le passage à guet des ruisseaux. Les moutons courent , s’arrêtent, les chiens les surveillent – aucun ordre à leur donner, les chiens savent parfaitement ce qu’ils ont à faire – ranger les moutons en un long rang et les surveiller des intrus. Les chiens courent tout le temps de la tête du troupeau à la queue, si quelques bêtes se retrouvent dans les ravines les chiens viennent leur donner des coups de museau entre les pattes pour les faire remonter sur le chemin et les moutons se sauvent prestement, la promenade continue jusqu’au retour à la bergerie d’Eric – tout le parcours sous un soleil de plomb ou sous la pluie à l’approche de l’orage, entre les collines des Albères des montagnes pyrénéennes et la mer Méditerranée aux plages envahies « d’estivants » comme on dit ici, en été.

 

IMGP0006-wladimir-vostrikovfin-du-monde-a-bugarach-wladimir-vostrikov




LYS EDITIONS AMATTEIS – Douce France, beau pays de mon enfance

25032015

Douce France, beau pays de mon enfance. Nostalgie du temps de l’enfance insouciante.

Cliquer sur ce lien, vous découvrirez les magnifiques ouvrages concernant les lieux où l’on aime se promener dans la région parisienne. Des histoires et de jolies illustrations délicates de l’Ile de France extrêmement riche en histoire. Des lieux de notre enfance

http://www.77livres.fr/index.php/ile-de-france/ile-de-france

salon des vieux papiers/dedicaces de Melun le 12 mars 2016




Sapin du parvis Notre Dame de Paris et plug de Vendôme

25112014

C’est une atteinte insupportable à la création artistique! a dit une crétine de femme prétentieuse. Les femmes que je respecte infiniment plus qu’elle ne respecte les hommes.

On peut se permettre n’importe quoi à Paris, c’est ce que certains crétins ne venant pas de l’hexagone croient. Pour leur conception « artistique » qui en fait n’a rien d’artistique, absolument rien, frustrée et provocatrice impossible à réaliser dans leur propre pays puritain pensent que la France est un pays libertaire sans limites. Ceux qui ont dégonflé la baudruche de la place Vendôme sont des héros et le prétendu « artiste » qui n’aurait jamais du être accepté par certains décideurs parisiens et même nationaux qui s’est permis de choquer surtout les enfants, les adolescents, les femmes et les autres aurait dû être interdit sur le territoire français, d’une France qu’il méprise pour se laisser aller à ses fantasmes dégradants et anormaux.

C’est un magnifique cadeau sain et naturel que le sapin de 35 mètres de haut qui est érigé sur le parvis de Notre Dame de Paris, illuminé par le Cardinal Vingt Trois et l’Ambassadeur de Russie, cadeau d’une église à une autre, d’un pays à un autre. Deux grands pays qui ont des liens naturels historiques et dont ne parle pas souvent, sauf Radio Courtoisie il y a quelques jours. Des contestataires il y en aura toujours, mais l’auteur du cadeau sapin a un esprit infiniment plus à la hauteur d’un beau pays digne, phare du monde que l’horreur impardonnable de la place Vendôme.
Léonard Templer

J’ajoute que je ne parlerai jamais à un plus jeune que moi en ce qui concerne la sagesse.




Déjà le 20 juin 2012

13122012

2012 – le 20 juin .
Réunion complète des douze, à Rennes-les-Bains chez les Templer. La réunion est organisée par Léonard Templer et sa femme, au solstice d’été. Ils ont donné toutes les explications pertinentes à tous ceux qui voulaient bien les entendre. Le 21 décembre la folie s’empare de Bugarach..…

chez: Les Editions du Net

Peinture de l'auteur Wladimir Vostrikov

La plus grande suspicion doit être envisagée pour tous les rites…




Il faut que je vous dise…

9112012

« Fin du monde à Bugarach » est un roman, une fiction si vous préférez – une épopée amusante d’un groupe dont ceux qui le composent ont repris contact après de nombreuses années – néanmoins certains d’entre eux se voyaient de temps en temps. Ils se rencontrent en 2012, tous en bonne santé.

Par rapport à cette histoire, à ce roman, j’ai été invité à une réunion lors de laquelle je présentais mon livre. Une personne s’est totalement méprise sur l’histoire de mon bouquin et l’a complètement adaptée à son imagination personnelle. Il s’agit encore une fois d’une fiction, d’un livre dont le sujet n’a pas d’autre but que de parcourir un texte décrivant une histoire imaginée et sans message d’aucune sorte. Une autre personne m’a demandé: « mais comment pouvez-vous dire des choses sur l’avenir ? » – J’ai été stupéfait une deuxième fois, ma réponse a été encore : « il s’agit d’un roman, monsieur, d’une fiction, d’une histoire imaginée sur un sujet dont on parle cette année 2012 ! J’ai écrit sur d’autres sujets et j’en écrirai peut-être encore »…

A l’un de mes amis je voudrais dire que l’univers a bien quatre composantes de mesure, les autres sont évaluées dans des extrapolations d’équations mathématiques dans des théories spécifiques cosmologiques, comme la théorie des super cordes – ou par les « Cordeliers » comme certains les nomment en s’amusant. Les quatre dimensions sont, la longueur, la largeur, la hauteur et le temps. L’espace-temps est une mesure de la géométrie spatiale combinée au temps que met un rayon de lumière à parcourir près de 300,0000km/seconde. Pour les inimaginables distances intergalactiques qu’on ne peut évaluer en simples kilomètres, il s’avère nécessaire de se servir d’une unité dépassant les notions habituelles. Par exemple la galaxie d’Andromède se trouve à deux millions deux cent milles années-lumière de nous, de notre Terre de l’endroit de l’avant dernière boucle de la galaxie de la Voie lactée. Quant aux désignations qu’on attribue aux styles des peintres qu’ils soient période bleue, romantique, baroque, existentialiste, cubiste, réaliste, figurative, naïve, impressionniste, les auteurs extrèmement imaginatifs ont pu attribuer un terme de « quatrième dimension » à certains de leurs tableaux simplement pour des raisons de description de leur inspiration, mais surtout, on ne peut pas se laisser persuader que la quatrième dimension se trouve dans une perspective d’une oeuvre – ce serait un lapsus ou un abus. L’imagination peut trouver des qualificatifs amusants voire même attrayants mais ils ne reflètent pas forcément la réalité.

http://www.leseditionsdunet.com/fantastique/494-fin-du-monde-a-bugarach-wladimir-vostrikov-9782312003405.html




SAUVEGARDE DE NOTRE TERRE

29052012

EXTRAIT Page 217 FIN du MONDE à BUGARACH
http://www.leseditionsdunet.com/fantastique/494-fin-du-monde-a-bugarach-wladimir-vostrikov-9782312003405.html >

…..Léonard entame un long exposé, qui peut se résumer de la manière suivante:
- Ce n’est plus comme en 1950, lorsqu’à l’école du village, on avait bien entendu les maîtres et les maîtresses, puis plus tard les professeurs qui affirmaient que la population mondiale avait, rendez-vous compte, atteint les 3 milliards d’habitants. En 2011 la Terre porte 7 milliards d’habitants. Tous grandissent, travaillent et mangent, mais ils polluent aussi absolument tout leur environnement. Ils jettent n’importe où leurs ordures ménagères et autres comme les papiers et les sacs d’emballage plastiques, sur le bord des routes et des autoroutes. Les détritus ménagers, chimiques, métalliques, toutes sortes de métaux et de plastiques sous toutes les formes imaginées par l’homme se retrouvent dans les forêts, les prés, les lacs, les rivières, les mers, les océans – les gaz des usines et les gaz de propulsion des avions qu’on minimise toujours, car c’est là un trop gros morceau auquel il ne faut surtout pas s’attaquer, tout comme l’industrie automobile. Il est vrai que pour l’automobile des efforts sont faits. On doit reconnaître aussi que des efforts ont été faits pour réduire la pollution atmosphérique avec la conception de moteurs d’avion beaucoup moins polluants, mais la production mondiale de ces machines augmente avec le temps et la démographie. Parmi les sept milliards de terriens, hommes, femmes, garçons et filles beaucoup exigent une voiture personnelle, certaines familles en ont entre trois à six. L’avenir c’est évidemment la jeunesse, elle est consciente, que c’est elle qui le réalisera, avec certainement des exigences qui iront bien au-delà de la simple conviction politique. Elle dictera la raison écologique. Elle démantèlera les centrales nucléaires comme l’a décidé un grand pays industrialisé comme l’Allemagne, mais déjà le processus irrémédiable est là. Les déchets nucléaires seront radioactifs encore pendant 50 milles ans. Ces déchets seront dangereux pour l’entourage immédiat pendant des centaines de siècles, voilà ce que lèguent les grands ingénieurs des grandes écoles et les scientifiques à nos générations à venir, à leurs propres descendants…./….qu’ils prennent conscience qu’avec l’accroissement de la population mondiale, ils vont à courte échéance à la perte logique de leur autosatisfaction, à leur prépondérance arrogante….

fin de l’extrait
La Terre face aux déchets nucléaires et autres

Le respect de la Terre, de la nature et du vivant sur le site: http://www.cfaitmaison.com

  • http://www.leseditionsdunet.com/fantastique/494-fin-du-monde-a-bugarach-wladimir-vostrikov-9782312003405.html




  • Univers, rêve ou réalité, dans « Le songe d’Anne de Kiev »

    29042012

    Les cosmologistes, astrophysiciens paraissent souvent convaincus d’avoir percé une grande partie des secrets de l’univers. Peut-on en être sûr ? Il faut certainement raison humaine garder, car de quoi peut-on être certain d’une manière définitive – difficile de trouver une réponse, les philosophes trouveront toujours matière à discussion dans des détails à couper souvent les cheveux en quatre, car parfois ils se répètent en changeant les mots pour toujours exprimer leur incertitude nébuleuse et là est leur éloquence. Un grand astrophysicien a bien dit au sujet du « big bang » : « C’est la version que les scientifiques retiennent avant toutes les autres, mais en fin de compte – on ne sait rien ! » C’est ici que les philosophes des sciences en astrophysique peuvent nous dire concrètement et sans détour : « Nous sommes soit dans notre propre rêve ou celui d’une autre entité », pourrait t-on les croire enfin de compte est une autre histoire.

    Dans « Le songe d’Anne de Kiev » la reine réconforte une dernière fois Henri-1er en lui disant que « Tout n’est que Bogij Son … ».

    CLIQUEZ le lien de LA CARTE DU CIEL DE CETTE de NUIT:

    http://www.stelvision.com/carte-ciel/index.php?id=21682&key=509744




    Femmes courageuses contre CORRIDA

    16042012

    Corrida, les résultats d’aujourd’hui: Quelle déception contre le plus grand nombre !
    Anti Corrida = négationnisme d’une culture ancestrale… mais quelle culture?
    Même en Catalogne espagnole, ces inepties sont abolies. Il y aurait tellement à dire, mais on ne peut pas…Ce ne sont pas ceux qui prétendent être l’autorité, qui sont forcément les plus humains, les plus sensibles et les plus intelligents, et surtout pas les brutes qui prétendent défendre « une certaine culture ancestrale » qu’ils nomme « négationnisme culturel ».

    Femme courageuse contre souffrance animale

    - Extrait de « Fin du monde à Bugarach »

    Dans mon pays, une femme courageuse se bat contre la souffrance infligée aux animaux et elle exige auprès de l’Union européenne de stopper ces atrocités qui ne font plus partie de certaines traditions. Elle n’a jamais cessé depuis sa jeunesse et plus tard toute sa vie durant, de tout faire pour améliorer les conditions de la vie animale. En désespoir de cause, elle s’est attaquée depuis des décennies à combattre la souffrance animale jusqu’aux extrêmes limites de leur vie. Elle a tenté de faire accepter « l’étourdissement » des animaux par les tueurs d’abattoires. La société revient sur ces résolutions invoquant que pendant des millénaires et ce jusqu’en 1960 les animaux destinés à la boucherie étaient égorgés dans la souffrance. La société rétrograde soudain en revenant en arrière en abandonnant et en méprisant les avancées qui avaient été atteintes et respectées. La société pour se donner bonne conscience affirme que les animaux ne souffrent pas et ne comprennent rien. Ceux qui affirment cela sont loin d’être des spécialistes et ceux qui parmi les vétérinaires et les savants ne contredisent pas ces allégations, savent très bien ce qu’est la réalité. Savez-vous qu’il est prouvé que l’intelligence animale évolue de la même manière que celle des humains, n’avez-vous pas remarqué que vos chiens et vos chats vous comprennent de mieux en mieux avec le temps. Faites de votre mieux pour faire connaître l’action de cette personne, comme vous l’avez fait pour la défenderesse anglaise des lions d’Afrique. Quant aux défenses des éléphants, une politique de honte doit être menée à l’encontre des acheteurs d’articles faits d’ivoire, comme envers ceux qui trouvent des effets soit disant aphrodisiaque dans les défenses des hippopotames et des éléphants. Mes articles sont prêts pour notre magazine et j’espère que tu pourras tripler l’édition William!…
    Extrait du roman « FIN du MONDE à BUGARACH »

    Il est sous-entendu dans le commentaire du roman, qu’il s’agit bien avant d’autres femmes courageuses, de Brigitte Bardot.

    Commandes à : Les Editions du Net




    Cavalieri del Ordine Perfecto

    9042012

    Où se trouve la très ancienne société secrète dans
    « Fin du monde à Bugarach »?
    En:
    Australie
    Angleterre
    Italie
    France
    Perou
    Guatemala
    Kenya
    Etats Unis d’Amérique
    Allemagne
    Egypte
    Israël
    Espagne
    Russie
    Chine
    En tout cas chacun de ces pays est un passage obligé de l’histoire.




    QUE s’était-il passé à BUGARACH le 21 décembre 2012 ?

    23022012

    LES EDITIONS DU NETCOMMANDER : dans toute LIBRAIRIE
    Que s’était-il passé à Bugarach en novembre et décembre 2012?
    Le livre: C’est un vieil ordre mystérieux qui analyse la situation mondiale depuis des années. Les douze se retrouvent à Bugarach ! « Fin du monde à Bugarach »
    C’est un roman fantastique !


    et chez :
    LES EDITIONS DU NET

    QUE s'était-il passé  à BUGARACH  le 21 décembre 2012 ? dans astrophysique IMGP1755-300x225

    Peinture de l'auteur. On peut voir ainsi le Pic du Bugarach


    Fin du monde à Bugarach

    Fin du Monde qui devait anéantir la Terre, sauf le sommet du Pueg de Bugarach ! Cette conception est surveillée de près par certains représentants d’un vieil ordre mystérieux…Les gourous utilisant des prédictions mayas avait prévu la fin du monde pour le 21 décembre 2012.
    C’est un roman dont les personnages analysent toutes les possibilités en incluant les détails analysés par la NASA (appelée Nesa dans le livre) . A Londres, douze amis scientifiques font partie d’un groupe fermé. Ils se connaissent depuis qu’ils avaient tous ensemble passé des vacances d’été au bord de la Mer du Nord à Bradcliff-on-sea en 1959-1960 et 1961. En 2012, l’année de la fin du monde annoncée, ils ont tous soixante-dix ans. Ils sont en pleine forme. Leur généalogie a été suivie par des autorités religieuses et aussi par des théosophes, comme des sponsors qui veillaient sur eux depuis une dizaine de siècles, ainsi que sur leurs ascendants à partir des templiers. Ils savent tout sur tout. Ils savent comment s’est créé l’univers et ils nous expliquent comment viendra la véritable fin du monde. Bien que réunis de plus en plus souvent, ils sont répartis dans le monde selon des zones géographiques. Un récit captivant avec de très nombreuses surprises psychologiques, scientifiques ainsi que l’immortalité des ondes actives de la vie.
    Par Wladimir Vostrikov

    http://www.leseditionsdunet.com/fantastique/494-fin-du-monde-a-bugarach-wladimir-vostrikov-9782312003405.html

    e-mail : vladex@sfr.fr

    « Conceptions cosmologiques » aux éditions « Les éditions du net »




    18012011

    Une étoile massive était devenue soudain « supernova ». L’explosion est visible le 5 juillet 1054 en Chine mais aussi en toute logique, dans bien d’autres endroits de notre planète et ce, pendant plusieurs jours, certainement des mois durant. Il faut savoir que son éclat avait parcouru 5900 années avant de parvenir aux yeux des Terriens.  L’explosion au sein de la nébuleuse du Crabe, est devenue un pulsar en son centre. On pouvait contempler ce spectacle céleste même en plein jour selon certains et la nuit bien sûr avec une clarté presqu’aussi grande et lumineuse que la peine Lune. De quoi impressionner les Terriens et les mentalités mystiques. Cet épisode fait partie de l’histoire du livre « Le songe d’Anne de Kiev ». Mais on peut encore voir sur les photos de la NASA l’énergie qui s’en dégage encore aujourd’hui dans la constellation du Taureau dans les nuages rougeoyants de gaz et de poussières.







    Secrétaire-Chsct-Crns |
    Communication NonViolente -... |
    ma vision des choses!!! |
    Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | µTime
    | Boîte à idées
    | souvenirs