Si vous prenez mes idées, dites le !

11102018

La raison pour laquelle, je demande de me mentionner est que depuis quelque temps, certaines de mes idées personnelles que j’ai la naïveté et la liberté de développer sont reprises par d’autres, comme :

- La surpopulation de notre planète. Moi j’en parle depuis des années et j’ai consigné ces affirmations dans quelques-uns de mes livrets comme « Conceptions cosmologiques » ou le roman d’aventure « Fin du monde à Bugarach »,  « la particule spirituelle » et « L’âme est scientifique », il en est aussi question dans mon roman d’aventure spatiale « NSEA allers et retours spatiaux ». C’est une constatation alarmante et le monde prend la chose avec insouciance croyant que  » je suis bien chez moi, ça se passe loin ailleurs » – et non les migrants en sont la preuve incontestable. Leurs raisons sont très diverses mais c’est un fait de notre époque après 2015. Je me souviens en 1974. 1975 lorsque j’étais fonctionnaire de l’UNICEF à Genève on nous distribuait dans le circuit interne du courrier au Palais des Nations des bulletins concernant les dernières nouvelles de l’action en général des Nations Unies, les conférences et les dernières résolutions. A cette époque se tenait une conférence en Autriche à Vienne sur la population mondiale et déjà les statisticiens actionnaient la sonnette d’alarme, comme par exemple que la population en Europe dépasserait les 50% en faveur du métissage dès l’année 2022. Cela ne pouvait pas bien entendu être du racisme aux Nations Unies, c’était impossible, c’était une déduction mathématique des statisticiens confirmés par les UN. En 2018 on se rend compte de la surpopulation de l’Afrique passant de un milliard à bientôt cinq milliards, celle de l’Inde un milliard et trois cents millions, la Chine qui a stabilisé sa démographie à un milliard et trois cents millions et le reste du monde. Chose étonnante, tous les gouvernements du monde occidental encouragent la natalité dans leur pays.

- L’âme existe scientifiquement. On dit qu’elle est immatérielle, soit mais en science-physique je pense qu’il n’y a pas seulement la table des abondances de Dmitri Mendeleïev, enrichie par les temps modernes, il y a autre chose et cet autre chose est connu des scientifiques.

- La remise en question des origines de l’univers. On en parle sans développer les idées nouvelles. Le big bang, ce n’est plus aussi sûr que ça…

 

Il ne faudrait pas que j’apprenne que tiens, un « GRAND » constructeur aéronautique a décidé de construire un système de sauvetage en forme de « cerf-volant » pour les avions à réaction, avions de ligne ou avions de chasse, je veux dire qu’on me prenne mon concept développé dans mon livre et enregistré à l’INPI, sans même me prévenir…  Le système « VLADIKITE ». Non, non et non, il faut tenir au courant ceux qui émettent des idées qu’on veut exploiter, il existe des règles.




Invention inédite pour constructeur aéronautique

28092018

« Le  projet Vladikite »

Roman

L’histoire d’une invention aéronautique commence à Argelès-sur-mer près de Perpignan, puis continue en Espagne, à Chicago, Genève et à Moscou.  Aventure et voyages.

Aux éditions « Les éditions du Net »

                                                                            Par Wladimir Vostrikov

Une idée, un concept de sécurité sur lequel la compagnie Boeing estime que celle-ci mérite d’être mise en réserve dans leurs inventions en instance. Une invention qui rassemble quelques amis qui construisent un modèle réduit, puis le concept est appliqué à un avion réel, un Yakovlev-52. Voyages pour présentation du concept à Chicago, Genève, Moscou. Un petit aérodrome des Pyrénées-Orientales, au très joli nom de Sainte-Léocadie près d’Andorre est le théâtre des opérations. Un sujet approprié suite aux commémorations de Jules Verne d’il y a quelques années et à l’actualité. Des accidents aériens peuvent survenir n’importe où dans le monde, tous les avions vieillissent et il y a de plus en plus d’appareils en vol. Tellement de phénomènes peuvent survenir comme l’inattention, les conditions météo et la suractivité des compagnies et même des malentendus informatiques. Il est impératif pour l’avenir de trouver tous les moyens disponibles pour éviter les terribles catastrophes aériennes, ou du moins limiter le nombre de victimes. Quelques idées existent.

En attendant le concepteur de cette idée, conforté par quelques spécialistes cherche le constructeur aéronautique, énorme consortium ou petit atelier sur aérodrome qui aura l’audace de se lancer dans la réalisation du concept « Vladikite ». L’idée comme développée dans l’histoire ci-dessus serait de ne pas prendre de risque vis à vis d’intrépides pilotes d’essai – et cela est tout à fait possible à notre époque avec le développement extraordinaire des « drones ». A bon entendeur, salut !

 

Photo 002 VladikiteIMAGES PHOTOS de l'appareil PENTAX 055

 




Un nom prédestiné, Zalyotine

30062018

IMGP0418 avec Sergueï Zalyotine cosmonauteLe nom de « Zalyotine » en russe veut dire « l’envolé » (celui qui s’est envolé). Son nom n’était que son nom véritable, pas du tout un pseudonyme, mais ses collègues cosmonautes lui avaient fait bien souvent la remarque, que « l’Envolé » avait un rêve depuis son enfance de justement s’envoler, (comme le rêve d’Icare), mais que Zalyotine l’avait réalisé jusque dans le cosmos, dans lequel il s’était rendu à plusieurs reprises, dont le dernier sur « MIR ». Un nom vraiment prédestiné.

Pilote de chasse du plus haut niveau Sergueï Zalyotine est aussi Député de sa région auprès de la Douma de Moscou. De l’avoir écouté et rencontré une impression de sagesse et de grande bonté se dégage de ce personnage opiniâtre et téméraire à l’extrême.

Wladimir




Ce que j’écris

23062018

                                                               IMG_9888a autre photo Wlad verticale pour quatrième lulu

 

IMGP0331

 

Установка на ПУ

 

J’écris sur ce qui passionne surtout la jeunesse, les autres aussi mais à notre époque ce sont bien les jeunes gens et les jeunes filles qui croient dans les avancées du futur.

Aux intrépides j’ai écrit ce roman, une histoire complète de la conquête spatiale de notre époque et projection de son avancement jusqu’en 2030. On peut aisément faire un film d’aventure de cette histoire, une aventure spatiale mais sans flashes répétés incompréhensibles comme pour les jeux vidéo, car il s’agit d’une histoire humaine dans laquelle la réflexion et la concentration priment avant tout.

Roman – Voyages dans de nombreux pays – Construction aérospatiales – Voyages sur la planète Mars – Station géostationnaire – Stations spatiales de Kourou, Falaise Crevaux, Houston, Plessetsk, Baïkonour. – Nombreux pays impliqués dans une aventure qui se déroulera probablement selon cette vision de l’avenir spatial au niveau mondial.

 

IMGP0367

 

 




Le football à Moscou

6062018

l’administration municipale de Moscou a fait exterminé, tué les pauvres chiens qui avaient pour habitude de se mettre sur la plate bande du milieu de la route qui mène de la capitale à l’aéroport de Moscou-Sheremetyevo, pour des spectateurs qui vont venir de loin voir du foot des mrcs taper dans une boule. Les chiens s’amusent aussi en faisant du foot, eux aussi savent jouer, mais ils ne font du mal à personne. De braves personnes russes, qui n’ont jamais eu que gentillesse dans l’âme, dans cette fameuse âme russe, celle de l’amour du prochain, celle de l’amour envers les animaux, l’amour pour la vie et la compassion, leurs donnaient à manger tout ce qu’elles pouvaient comme les braves personnes qui donnent à manger aux chats des rues que des âmes mortes ont abandonnés. Les bornés du foot, soûlards de buts approuvés ou non prendront le « Leninsky prospect » et ne verront aucun clébard parce que les braves russes que l’administration possède, les cruels, parce qu’en Russie il y en a, les ont gazés ou tués à coups de bâton les ordures criminelles.  J’aime la Russie et bien d’autres pays mais pas ce que l’administration a fait pour les aficionados du foot et je plains les personnes tristes au bon cœur qui ne verront plus  leurs protégés, petits, grands, racés, poilus, à poils ras, barbus, queue longue ou courte, oreilles droites ou pendantes sur le « Leninsky prospect » jusqu’à Shermetyevo.

 




Librairie Chauvelin à Corbeil, y aller

27052018

 

Une charmante Librairie, agencée avec goût et délicatesse

 

On peut y commander:

N S E A  allers et retours spatiaux

un ouvrage en accord avec l’année 2018, l’année exceptionnelles de l’opposition de Mars du 27 juillet dernier. Mars que l’on voit chaque soir et qu’on pourra encore voir voir dans le ciel du sud jusqu’à la fin de cette année. Mars qui fait tellement parler d’elle, Mars planète exceptionnelle de notre système solaire, Mars la plus proche de la Terre par la distance et ses caractéristiques voisines de la Terre – sauf quelques « détails » à régler comme la terraformation ou l’organisation d’une vie à sa surface ou dans ses cavernes, Mars une planète qui peut accueillir la vie, des humains pour une grande aventure que nous réserve le futur – C’est déjà toute une aventure d’y parvenir et d’en revenir pour le débriefing avant une installation pérenne. Lisez « NSEA allers et retours spatiaux »  à se procurer auprès de la Librairie Chauvelin à Corbeil., place Saint Léonard.




des bouquins pour l’Aérospatiale

8052018

Voyez dans ces pages des bouquins pour ceux qui s’intéressent aux livres d’aventure.

 

Voyez la Terre d’en haut

En attendant regarder la Station Spatiale ISS – en DIRECT elle nous survole à 28 000km/heure – elle fait seize fois le tour de la Terre en 24 heures.

cliquer sur le lien   https://www.youtube.com/watch?v=RtU_mdL2vBM




IL-76TD et MD avions cargo russes

4122017

images (1)images c2RlbGFub3VuYXMucnUvdXBsb2Fkcy82LzQvNjQzMTM4MjI1ODU3OV9vcmlnLmpwZWc_X19pZD00MjM2MQ==il-76 au salon maks

 

à votre service:   vladex@sfr.fr

départ aérodromes autorisés – toutes destinations ….

gros volumes – charges lourdes indivisibles – transports très divers.

 

 

 

 




Réacteur et Turboréacteur au Musée Safran de Réau

2042015

Traveler DC 120Moteur à réaction et moteur Turboréacteur
En effet pour le REACTEUR:
Pour expliquer le processus du fonctionnement du moteur à réaction, TOUJOURS commencer par le Démarreur électrique. Il faut que le système tourne pour d’abord compresser l’air dans le compresseur. Si l’on injectait le kérosène dans la chambre de combustion croyant faire démarrer le moteur, tout exploserait sans rien faire tourner du tout. Dans un moteur à l’état statique rien ne peut se produire, alors on comprime l’air en faisant d’abord tourner les pales du fan à l’aide du démarreur électrique exactement comme sur une voiture – après l’ingénieux processus se déroule avec l’arrivée d’air à travers le compresseur, la chambre de combustion avec les injecteurs, turbine et tuyère exécutent un mouvement perpétuel, un cercle vertueux comme dit l’ami Jeff, un processus qui ne s’arrête que lorsqu’on l’arrête. La poussée réalisée est de 80% pour le « circuit secondaire » c’est à dire l’air frais et 20% pour le « circuit primaire ». Pour les Turbopropulseur à DOUBLE FLUX. Pour les avions de chasse c’est le « circuit primaire qui fournit la poussée la plus élevée.

Donc dans un Moteur à Réaction ou dans un Moteur Turboréacteur, le processus commence d’abord par le lancement du processus par un démarreur électrique – le reste suit.
Wladimir







Secrétaire-Chsct-Crns |
Communication NonViolente -... |
ma vision des choses!!! |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | µTime
| Boîte à idées
| souvenirs