Douze voyages

18052018

La Terre vue de la Station Spariale ISS  en DIRECT

 

FIN du MONDE à BUGARACH

 

Pourquoi ne pas le dire. Lisez seulement ces quelques mots, vous voudrez en lire davantage, de toute façon c’est un livre d’aventures:

Page 155, chapitre « Voyage à Sydney ».

Eileen beurrant un toast s’apprête à le compléter de « jam à l’orange » sursaute sur sa chaise en le lâchant sur son assiette. William debout derrière elle, vient d’arriver en ayant évité tout craquement du bois dans l’escalier, à pas de velours, sans le moindre bruit, comme une petite souris malgré sa grande taille et lui a mis simultanément deux doigts entre deux côtes à droite avec sa main gauche et deux doigts entre deux côtes à gauche avec sa main droite. Se croyant malin, il a croisé ses deux bras pour compliquer davantage son geste… Eileen s’écrie:

- Aïe ! Tu n’es qu’un vieil idiot William ! Te rends-tu compte que nous vivons ici, à vingt kilomètres de Sydney dans une tranquillité absolue, nous sommes isolés de tout et tu m’attrapes par surprise, par derrière – j’aurais pu mourir d’une crise cardiaque, vieux fou !

- Je suis désolé Eileen ! Rétorque William et il ajoute: Je n’ai pas pu m’en empêcher ! Et en lui-même, il est heureux comme un diable, il s’assoit près d’elle. Elle sourit légèrement, heureuse d’avoir à ce point attiré l’attention de William.

Frank, son mari ne prend même pas la peine de la défendre et continue de lire le « Times » sans les regarder.

Titre chez: Les Editions du Net

 

 




« The spiritrual Particle – and « The Soul is scientific »

24042018

All  questions are examined and considered in an open minded book published in 2016. It seems too easy to stay and stick on one position, but universe should be considered in several possibilities. Impersonal sense or concrete at a point human beings may naturally wonder god or not god, spirit or not spirit, electromagnetic waves or not and so on, but not concentrate themselves on a final decision, of the physical aspect of bodies that will anyway be corrupted in dust. What may human beings hope for future or better to say after-life, disappearance and forgetness, maybe not, something may remain as it is called the »Spiritual particle » as another undiscovered yet physical particle as described in « Comme au ciel sur la Terre » – subtitle « The spiritual particle » by Wladimir Vostrikov . Just type the title and author name in Lulu edition.com site, you may be astonished.

« La particule spirituelle » subtitle (comme au ciel sur la Terre)

« The spiritual particle – « as in Heavens on Earth »

Followed by another book title:

« L’âme est scientifique » – (un peu d’astronomie)

Lys Editions Amatteis

 

Editor, Publisher, Distributor wanted for translation in English and worldwide distribution.

 

 

aller voir chez le distributeur :

blue lien lulu

Et bien beaucoup de choses.

 

L’âme est scientifique - Un peu d’astronomie

au moins par curiosité, vous pourirez être surpris !

l’âme existe avant la naissance, pendant la vie et après. Cela a toujours été ainsi !

 

En attendant réfléchissez en regardant la Terre vue de l’espace – un astronaute contrôle en permanence la caméra !

https://www.youtube.com/watch?v=RtU_mdL2vBM




Tous les dieux de tous les temps avec Nietzsche en embuscade

7022018

Et si c’était plutôt tous les dieux imaginés par l’hystérie des hominidés et des hommes qui contrôlassent la vie sur terre, qu’en dirions-nous? Voilà une question légitime, pourquoi certains peuples auraient plus raison que d’autres à penser au surnaturel. Les aborigènes dont on parle bizarrement de plus en plus ont aussi leur version à apporter à la connaissance des autres – oh, ils ne veulent influencer personne, cela ne les intéresse pas, mais lorsque les européens viennent s’intéresser à leurs mœurs, c’est qu’ils ont peut-être un peu oublié leurs propres traditions ou qu’ils veulent en comprendre l’origine. Au début il y avait le monde minéral, puis arrivât le monde végétal et enfin le monde animal (dont l’homme est issu) – lorsque les aborigènes disent cela, ils rejoignent incontestablement toutes les autres croyances, notamment la science. D’après les chercheurs des civilisations anciennes, des extraterrestres seraient venus visiter la terre et s’y seraient installés et mélangés aux hominidés – ils auraient ramené avec eux leurs dieux. Pour toutes les civilisations terrestres une multitude de dieux se côtoie dans le cosmos… Nietzsche aimerait peut-être ce point de vue inspiré de chercheurs des temps antédiluviens et antiques.




Orange messages frauduleux de chez Orange

6112017

ATTENTION   de nombreux correspondants parmi ma liste d’adresse e-mails ont reçu des messages frauduleux d’une adresse ressemblant à la mienne mais dont le fournisseur est ORANGE. Surtout ne pas prêter attention.

L’adresse frauduleuse est   wladimir.vostrikov@orange.fr    Cette adresse n’est pas la mienne et j’ai demandé à Orange de faire le nécessaire pour arrêter l’envoi frauduleux de message extravagants. En espérant qu’Orange voudra bien prendre note de ma demande, désolé pour le dérangement.
En effet ma liste de contact a été piratée ce matin, Si tu regardes l’adresse de l’expéditeur, le fournisseur d’accès est « Orange », hors je suis chez sfr. Sfr me disent qu’ils ne peuvent rien faire, j’ai donc demandé à Orange d’arrêter la plaisanterie. Je reçois des dizaines d’appels à cause d’un imbécile.

SFR  fait le nécessaire pour protéger ses abonnés et se met en contact avec les autres fournisseurs d’accès à internet. Je remercie SFR.




RHINOCEROS de Thoiry

8032017

Des abrutis criminels ont osé s’en prendre au trésor de notre planète, il faut les trouver et les châtier sévèrement, quels qu’ils soient. En s’en prenant à un rhinocéros à Thoiry ils narguent les enfants, les parents, les enseignants, les protecteurs de la nature et du patrimoine mondial, ils crachent sur la vie et sur toutes les bonnes actions que les humains sont capables de réaliser, ils veulent affronter les autorités, ce que les hommes ont réussi à choyer, les sentiments les plus purs. Qu’ils soient retrouvé et qu’ils soient montrés au monde pour qu’ils expient leur sale geste.

Fin 2015 le gouvernement sud-africain permet l’exportation de cornes de rhinocéros surtout vers la Chine pour satisfaire leurs traditions stupide, pendant que des personnes admirables, des hommes sauvent les rhinocéros en Afrique, au Kenya faisant face aux braconniers sans scrupules motivés par l’argent de la stupidité chinoise, asiatique et autre. Ils endorment les rhinos et les transportent harnachés au bout d’une chaîne, par hélicoptère à des dizaines de kilomètres, loin des criminels chasseurs. Ces sauvetages coûtent chers et souvent les sauveteurs doivent affronter les criminels jusqu’au péril de leur vie.

Voulant améliorer leur performance sexuelle, certains hommes se croient obligés d’adhérer aux balivernes de chamanes et de sorciers intéressés uniquement par l’argent. Ces hommes des temps anciens et modernes qu’on peut qualifier simplement de « crétins » devraient assimiler le simple fait, que les femmes ne doivent certainement pas porter aux nues leurs bravades excentriques inventées et que si davantage de progénitures ils voulaient, le monde n’en a aucun besoin. Les Terriens pourraient leurs dire aussi qu’on est déjà surpeuplé, la coupe est pleine et qu’on a nul besoin de vos rejetons. Si ces pays n’arrivent pas à sauvegarder les éléphants et les rhinocéros, des armées secrètes de mercenaires devraient être créées par de courageux baroudeurs. Ces hommes pourraient être parachutés, bien sûr sans passeport ni visa au-dessus des zones à protéger contre les malfaiteurs du futur de la Terre et les éliminer physiquement comme on dit. Les hélicoptères reviendraient récupérer les courageux bienfaiteurs et «l’internationale protectrice animale » avec d’autres associations de protection des animaux les paieraient confortablement parce qu’ils l’ont bien mérité.

South Africa gov, SHAME ON YOU. Rhinoceros horns and COP 21. You’re not in accordance with international propositions regarding animal welfare.!




LIBRAIRES Ile de France

23092015

Photo 015 (1)CosmoS 21 – de Jules Crevaux à Constantin Tsiolkovski
Les Editions du Net : www.leseditionsdunet.com/science-fiction/3682-cosmos-21-wladimir…
Avec animation musicale:
Nouveau roman science fiction (sciences réelles)
Les Editions du Net viennent de publier mon dernier roman que je place dans catégorie « Roman fiction de science réelle ». Le sujet concerne la conquête du cosmos, mais des limites sont fixées bloquant les rêves de conquêtes d’exoplanètes, car elles sont hors d’atteinte par les moyens humains englobant toute l’ingéniosité des techniques les plus modernes. Il nous reste une seule solution: la Terre. Des expéditions se feront de nouveau sur la Lune, mais aussi sur la planète Mars, c’est certain – peut-être aussi sur les satellites de Saturne et de Jupiter – mais jamais plus loin et de toute façon avec une impossibilité totale d’y habiter. C’était aussi le sujet des « Nuits des étoiles » du mois d’août 2015 (Le climat et les atmosphères planétaires). La seule solution d’avenir pour nous les humains est de protéger notre Terre. Il faudra très vite lutter contre l’explosion démographique galopante, la pollution dans tous ses aspects terrestres et aériennes, le respect de l’environnement, les tris sélectifs et il sera primordial de prendre conscience de toutes les nécessités écologiques à l’échelle mondiale. Mon roman commence par les rêves de la conquête spatiale avec des techniques ingénieuses nouvelles dont aussi le projet extraordinaire de Constantin Tsiolkovski de construire un ascenseur spatial avec une station géostationnaire qui voguerait dans quelques dizaines d’années vers une exoplanète. La suite est, qu’on « retombe sur terre ». La plus grande partie du roman se déroule en Guyane française, non seulement à Kourou endroit de prédilection amplement expérimenté, mais aussi sur un nouveau site: celui de « Falaise Crevaux ».
Wladimir Vostrikov







Secrétaire-Chsct-Crns |
Communication NonViolente -... |
ma vision des choses!!! |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | µTime
| Boîte à idées
| souvenirs