• Accueil
  • > Archives pour juillet 2019

Equivalence puissance réacteurs – moteurs

16072019

Sur les réseaux sociaux des tentatives d’explication se font par des personnes compétentes, ingénieurs, pilotes et autres passionnés d’aéronautique, entre des valeurs de force différentes. Cela est compréhensible, on veut comprendre, mais il est expliqué par la majorité des personnes compétentes que les valeurs de « poussée » de réacteurs ne peuvent être comparées à celles des « chevaux vapeur » des moteurs d’avion. Ce sont des valeurs très différentes. La « poussée » résulte d’une entrée d’air dans un réacteur et son expulsion à haute vitesse par la tuyère – quant à la puissance en « chevaux vapeur » des moteurs il s’agit de la force déployée par un moteur. Soit, mais même si les valeurs sont complètement différentes comme dit un intervenant sur un réseau je ne me souviens plus duquel, les profanes que nous sommes voulons comprendre une chose concrète, c’est pour cela que nombreux sont ceux qui veulent une équivalence » entre les deux forces. Expliquons-nous:

Si un Boeing B-747-400 développe (arrondissons les chiffres pour une meilleure compréhension) 4 fois x 25 tonnes de poussée, cela fait un total de 100 tonnes de poussée.

Un Boeing B-777 développe avec ses plus gros réacteurs du monde deux fois cinquante tonnes de poussée, c’est à dire :

2 x 50 = 100 tonnes de poussée

Comme notre Boeing B-747-400 avec ses quatre réacteurs, alors que B-777 n’en a que deux. Mais B-747-400 a une masse au décollage de 400 tonnes  (397 tonnes en réalité). Le B-777 a une masse au décollage de 350 tonnes

L’Airbus A-380 masse au décollage 575 tonnes – quatre réacteurs de 35 tonnes de poussée, soit 4 x 35 = 140 tonnes de poussée,

soit mais :

l’A-400  quant à lui a une masse totale au décollage de 141 tonnes seulement – puissance d’un moteur 11.620 cv soit un total, de  4 x 11.620 = 46.480 ch. Ses moteurs sont les plus puissants du monde, pour une masse trois fois moindre et une vitesse semblable aux grands avions ci-dessus !

…………

Comment déplacer un avion à réaction, parallèlement à un avion à hélice, la question est simplement dans le déplacement d’une masse

1 tonne de poussée réacteur = nbr ch hélice

Les deux procédés font avancer des masses en déplaçant de puissants flux d’air !

On veut connaître l’équivalence des deux forces nécessaire au déplacement d’une même masse, sans entrer dans les méandres du « mais vous savez, ce n’est pas la même chose, ce n’est pas comparable, c’est comme si vous preniez pour exemple un volume d’un litre qui est différent selon qu’il s’agisse d’un litre d’eau, d’un litre de plumes ou d’un litre de plomb). Ce qui n’est pas exact puisqu’on évoque une masse déterminée et les valeurs de force n’ont rien à voir dans les différentes spécificités d’un volume. Il s’agit de comparer des forces qui en « déplaçant de l’air » soit par réacteur soit par hélice et font avancer une masse identique déterminée.

Il faut faire des calculs et ces calculs sont simples. Nkn, poussée tonne, watts, ch.

Certains disent 330 ch = 1 tonne de poussée  (tout dépend des appareils et des circonstances)

d’autres disent 3300 ch = 1 tonne de poussée (tout dépend des appareils et des circonstances)

Les calculs savants font des pages et des pages, m*v (to-t1) / 2 etc… selon les circonstances, c’est à dire les ailes, la portance, la traînée, la masse, les tuyères, leur diamètre leur longueur et leur compression etc…

En tout cas:

le A-400 a une masse de 140 tonnes – 46480 ch de ses quatre moteurs, hélices torsadées contre rotatives… équivalent à 50 tonnes de poussée selon calculs approximatifs.

Boeing B-747-400 masse 400 tonnes (397t) – 100 tonnes de poussée au total, réacteurs double-flux – 87325 ch selon certains

Boeing B-777  masse 350 tonnes – 100 tonnes de poussée donc environ 87000 ch également…

quotient de 1,1 à 1,33 à 1,165 à 1,20 selon l’humeur.

Nous avons tous compris que les chevaux sont la conséquence des hélices et des moteurs à pistons sur le déplacement d’une masse par rapport à l’air évacué et que la poussée représente l’entrée d’air et son expulsion à grande vitesse compressée par les tuyères créant un gros souffle qui déplace une masse, mais nous avons voulu évaluer leur agissement sur le déplacement d’une masse disons équivalente.

(Tonnes-chevaux vapeur)

« Aérospatiale mirifique »

Lys Editions Amatteis




Une énorme richesse, Seine et Marne, Essonne…

8072019

Cliquez sur ce lien, venez  découvrir une énorme richesse culturelle

historique et géographique de l’Île de France

et bien d’autres sujets :

https://www.77livres.com/

les livres de l’éditeur

LYS EDITIONS AMATTEIS







Jacques Mortier |
Gabaye mycologia II |
Wladimir Vostrikov - France |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Biologie
| module externe et indépenda...
| ASTRONOMIE?...C'est Quoi?