• Accueil
  • > Archives pour janvier 2018

Voyages spatiaux roman d’aventure

18012018

 

NSEA-couverture-335_99x234_92 (1)

NSEA Allers et retours spatiaux – est un roman de science fiction aux techniques fiables contemporaines. A notre époque il est possible d’aller comme cela avait été largement prouvé avec le programme  »Apollo » sur notre satellite la Lune, à plusieurs reprises, mais les techniques actuelles permettent depuis des années de s’aventurer jusqu’à Mars. Les seules obstacles semblent être les financements. Il s’agit d’une aventure à travers le monde, notre Terre qui s’étend jusqu’à la planète rouge. Les buts de l’avenir seront de conquérir une exoplanète, les humains s’y préparent. Les idées du génie des hommes sont insoupçonnables – fusées, vaisseaux, modules, moteurs ioniques, moteurs nucléaires, station géostationnaire orbitale autour de la Terre, stations lunaire. Mais le temps est le problème principal et vient ensuite l’endurance physique et mentale des hommes. De toute façon il faudra bien un jour trouver des solutions face au surpeuplement de notre planète et préserver une partie de l’humanité en s’expatriant très loin dans le cosmos…

Editeur: Lys Editions Amatteis – France
ISBN 978 2 86849 302 6    janvier 2018 – 430 pages amusantes…

Cliquer sur:

 https://www.77livres.fr/index.php/listes-2017/nsea-allers-et-retours-spaciaux




Quel ordre nouveau mondial ?

2012018

Que ce soit le Big Bang ou autrement ? Il y a d’autres théories comme celle des cordes ou la succession de trous noirs qui s’autodétruisent, ou qui anéantissent d’autres trous noirs ou qu’il y ait un multivers infini. D’accord pourrait-on se dire, mais les trous noirs qui se détruisent ou les  multivers ou un multivers, tout cela n’a pas été prouvé scientifiquement, il faut se replier sur ce qui a été observé, étudié et prouvé, car autrement ce n’est que supposition. Bien mais pour la conception de la vie de tous les jours comment aborder les problèmes essentiels. C’est bien le présent qui compte, à chaque fraction de seconde de vie, l’avenir immédiat et prochain. Selon la théorie des adeptes de l’existence d’une conspiration d’une très faible partie de la population mondiale, comme une caste, une révolution tout aussi mondiale mais massive se préparerait tout doucement. Celle-ci serait prête à éclater incessamment pour abolir les privilèges outranciers instaurés par cette caste d’hommes plus que de femmes qui régit le monde depuis des siècles. Ces adeptes d’une révolution de grande ampleur veulent instaurer un « Nouvel ordre mondial » mais qui y aura-t-il parmi eux – posons nous bien cette question. Encore des Illuminati ou de véritables révolutionnaires qui devront convaincre les gens rangés, habitués, lavés du cerveau, ou simplement embourgeoisés naïfs grâce à la caste qui n’en aura que faire le temps venu. Il est probable qu’une telle organisation existe depuis les Templiers contre laquelle œuvre le « nouvel ordre mondial » mais elle est surtout financière et celle du Démon selon eux, le Graal faisant feu de tout bois. Soit, ils s’entendent fort bien entre eux et comme il est souvent mentionné, ils ne font que dépasser les limites de la liberté du citoyen, celles où doivent s’arrêter les leurs ; cela leurs importe peu, mais c’est justement là que leurs agissements sont outranciers et inacceptables pour ceux qui ont simplement compris leur attitude méprisante envers autrui. Alors ils ont construit leur cercle d’initiés et 666 veut dire quelque chose pour eux, ils s’y complaisent avec leurs innombrables symboles. Ce qui est sûr, c’est qu’ils ont créé un monde à part qui est le leur sans se soucier du reste de la planète. Ils trouveront toujours des arguments pour se défendre et asseoir le bienfondé de tous leurs agissements, avec des avocats liés à leur cause, qui n’en font pas encore partie, ou n’ayant pas encore franchi le pas de l’adoubement par les instances autoritaires de leurs supérieurs. Tout y est organisé aux dépends de milliards d’êtres humains qui les servent sans s’en rendre véritablement compte. Ces milliards d’êtres humains sont tous très différents, chacun son caractère, sa cruauté ou sa bonté, bon ou mauvais car il existe bien des êtres bons, mais il existe aussi des êtres indifférents à tout qui se laissent faire, se laissent aller qui ne réfléchissent qu’au stricte minimum nécessaire, ou aussi ceux qui n’ont qu’une idée constante en tête avec leur conjoint, celle de s’enrichir le plus possible et certains autres encore aimant bizarrement le mal, donc mauvais. Bien entendu il existe aussi les malades mentaux, mais eux ne sont pas responsables, surtout lorsqu’ils vouent un certain respect envers ceux qui leur font le mal. Tout existe sur notre bonne vieille Terre. Lorsque les adeptes de la théorie de la conspiration de l’élite envers la grande majorité de la population mondiale auront réussi leur révolution, ils s’apercevront certainement que cela n’en valait pas la peine car ceux qui les auront suivis se complaisaient en fait dans l’état d’assouvissement dans lequel ils se trouvaient et de toute façon une telle action d’envergure mondiale ne se fera pas sans la provocation de guerres locales d’abord, mais qui s’envenimeront tout de suite une fois enclenchée, vers des guerres de plus en plus importantes déliant les peuples les uns des autres et favorisant des coalitions qui ne pourraient en toute logique, qu’aboutir à une véritable guerre mondiale. Là où ils se trompent peut-être, c’est que justement la fameuse élite détient les décisions de provoquer une telle guerre qui pourrait anéantir la planète entière, or quel serait l’idiot qui enclencherait une situation qui ferait appuyer un dirigeant d’une grande puissance sur le bouton rouge ? Certainement aucun car ils ont justement organisé l’équilibre mondial de telle sorte qu’une semblable situation ne puisse se présenter. Si par malheur une telle situation survenait, toutes les mesures quasi automatiques puisque numérisées arrêteraient n’importe quelle procédure suicidaire de celui-là même qui tenterait de la déclencher. On devrait donc peser le pour et le contre dans des projets d’ordre mondial nouveau, car des projets d’ordres mondiaux ont déjà existé, d’autres pensent s’y préparer, mais rien y fera, ce sera encore un échec. Un échec sur la simple base de ce que la civilisation a déjà vécu au cours des siècles et même des millénaires passés. Oui c’est bien le présent immédiat de la fraction de seconde de la vie présente qui compte et aussi le futur immédiat et lointain de l’avenir auquel il faut songer, pas seulement pour soi-même bien évidemment. Les scientifiques s’interdisaient il y a quelques décennies de s’aventurer au-delà du Big Bang en remontant le temps, de l’instant primordial que déjà ils ont un grand mal à identifier (un quark…) up ou down ? Et puis on parle du monde quantique dans lequel il y aurait encore très probablement d’autres particules élémentaires en dehors des vingt-cinq identifiées – car au-delà dans ce monde quantique, c’est « l’écume » tellement tout devient flou et improbable. On se contentait si bien du microscope pour voir les très petites choses, jusqu’à des microbes, puis de la molécule, puis de l’atome avec le microscope électronique. Le boson de Higgs qui favorise la désintégration des quarks pour les recoller après, pour leurs conférer leur masse… une intention, une pensée avant l’écume, une particule spirituelle – tous les scientifiques butent à cet endroit, c’est sans issue, rien à faire sauf de spéculer, inventer, penser, réfléchir. Il faut certainement simplement admettre cet état de chose. Einstein à bien des moments de sa vie en était là, rappelons-nous de la non expansion de l’univers, la constatation de l’expansion était arrivée plus tard avec Edwin Hubble dès 1925 et d’autres, mais il ne savait pas encore que la voie était sans issue dans le sens inverse, celui du monde quantique, qu’aurait-il dit à notre époque. Et si tout cela n’est qu’illusion comme disent non seulement des philosophes mais aussi des scientifiques comme je l’ai vu récemment dans ma revue astronomique préférée. Le sujet est extrêmement vaste et les détails innombrables d’une étonnante lucidité et ce qui est sûr, c’est qu’il faut mobiliser toutes les bonnes consciences pour que le monde soit en équilibre dans l’équité et la sagesse, choisir le bon face au mauvais, le temps de notre vie. Avant la grande culbute.







Secrétaire-Chsct-Crns |
Communication NonViolente -... |
ma vision des choses!!! |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | µTime
| Boîte à idées
| souvenirs