Wladimir Vostrikov chez Les Editions du Net

30062014

cinq ouvrages chez :

Les Editions du Net

adresse internet: http://www.leseditionsdunet/wladimirvostrikov.fr




Astro Cyclo Rail de Charny

30062014

Je contacterai quelques amis pour essayer d’organiser une journée à Charny avec le projet de rouler sur leur draisine à travers le système solaire et le beau paysage du Puisaye.
D’ailleurs si quelques amis sont intéressés, contactez moi, vous savez comment me joindre.
A bientôt,
Wladimir




Galaxies et la nature l’automne

26062014

En septembre les feuilles des arbres sont encore bien vertes, sauf que certaines comme celles des marronniers montrent obstinément leur fatigue ayant été parmi les premières à éclore au début du printemps, elles se tâchent et annoncent que l’automne est bien là. Toutes les autres feuilles des arbres caduques vont suivre dans les semaines qui viennent et resteront que des arbres dépouillés sauf les persistants – tristesse hivernale inévitable, elle est dans l’ordre des choses de notre planète qui évolue selon son cycle précis. C’est ce cycle précis qui a inculqué aux hominidés des temps très anciens la notions du temps ainsi qu’aux animaux. Etonnée la nature a fait avec, elle n’avait pas d’autre choix que d’accepter et elle a progressé dans tous ses recoins simultanément. Sur une autre planète d’un autre système stellaire, le temps auquel nous sommes soumis et adaptés ne serait absolument pas le même, encore moins sur une planète d’une autre galaxie où les lois gravitationnelles ne seraient absolument pas semblables aux lois newtoniennes. Cette affirmation est celle de Mordekaï Milgrom avec sa théorie MOND. Il semblerait que selon les observations, les études et les déductions des astrophysiciens, tout l’univers porterait les mêmes éléments de la table de Mendeleïev enrichie des derniers éléments complémentaires, selon ce qu’on a appris de la chimie universelle, selon MOND ce n’est absolument pas certain du fait que justement dans d’autres galaxies les lois différeraient des nôtres jusqu’à affirmer que la matière sombre n’existerait pas et que l’espace cosmique serait tout simplement transparent, seules les lois inhérentes aux galaxies différeraient les unes des autres en faussant les calculs intermédiaires cosmiques. Sur une autre planète un être semblable à l’être humain dormirait quarante-huit heures au lieu de huit car le cycle de sa planète serait de huit fois plus long que le nôtre de vingt-quatre heures. la période de rotation d’une telle planète serait de cent-quatre-vingt douze heures, par exemple. L’étoile autour de laquelle graviterait cette planète serait soit une étoile en pleine activité comme notre Soleil, soit dans un cycle décroissant pour devenir une naine quelconque, mais la vie sur la planète en aurait encore pour quelques milliards d’années et sa position par rapport à son étoile serait tout à fait adéquate pour des températures à sa surface favorisant l’existence de l’eau, d’azote, d’oxygène, bien entendu le tout à partir de l’hydrogène au milieu d’éléments semblables à ceux que nous connaissons, mais dans des conditions complètement inappropriées aux nôtres comme le cycle biologique. En tout cas même si l’automne fait son apparition avec ses soirées, ses nuits et ses matinées froides, la nature ici a tout prévu, puisque déjà toutes les branches de tous les arbres ont préparé leurs bourgeons.







Lusopholie |
Projet Vladikite,cosmos, as... |
Si c'est ailleurs ,c'est ici. |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Critica
| Dolunay
| "Le Dernier Carré"